Signification du Motu Proprio Ecclesiae Unitatem par le cardinal Jean-Pierre Ricard

Cardinal Ricard identité

1 – Le nouveau Motu Proprio Ecclesiae Unitatem, signé par le pape Benoît XVI le 2 juillet dernier, vient d’être rendu public aujourd’hui. Il ne fournit pas d’informations absolument inédites puisque son contenu avait été déjà en grande partie dévoilé par le Saint-Père dans sa lettre aux évêques du monde entier du 10 mars dernier.
Il restructure ainsi la Commission pontificale Ecclesia Dei :
Cette Commission demeure mais est rattachée plus étroitement à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Son président sera le préfet de la Congrégation. Les cas et les questions importantes, en particulier doctrinales, seront soumises aux instances ordinaires de travail de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Rappelons que cette Congrégation donne son avis sur les questions dont elle a à se saisir et que cet avis est toujours soumis au pape pour décision.
Cette Commission aura son organisation propre avec un secrétaire et des collaborateurs. La nomination comme secrétaire de Mgr Guido Pozzo, travaillant déjà à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, devrait renforcer ce lien institutionnel avec cette Congrégation.
 
2 – Mais ce qui est le plus intéressant dans ce texte, ce sont les attendus, les raisons, qui ont amené le pape à promulguer un nouveau Motu proprio. La raison principale en est le changement de contexte et l’évolution parcourue.
Le précédent Motu proprio Ecclesia Dei adflicta datait du 2 juillet 1988, juste après l’ordination illégitime de 4 évêques par Mgr Lefebvre, le 30 juin 1988. Il s’agissait alors pour la nouvelle Commission mise en place d’accueillir les prêtres, les séminaristes, les religieux, religieuses et laïcs qui refusaient de suivre Mgr Lefebvre dans cette démarche schismatique.
Aujourd’hui, l’enjeu s’est déplacé. Actuellement, la grande préoccupation du pape Benoît XVI est la sauvegarde de l’unité de l’Eglise et le désir d’ouvrir un dialogue avec la Fraternité Saint Pie X. Or, ce dialogue porte essentiellement sur des questions doctrinales, qui sont de fait du ressort de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. C’est la prise en compte de cette dimension qui explique la volonté de ce rattachement institutionnel de la Commission Ecclesia Dei à cette Congrégation. D’autres questions d’ordre liturgique ou d’ordre psychologique et canonique s’étaient posées. Elles avaient eu une réponse dans le Motu Proprio

Summorum Pontificorum du 7 juillet 2007 (pour la liturgie) et dans la levée de l’excommunication des 4 évêques le 21 janvier de cette année.

Caritas in veritate. Le titre de la dernière encyclique pourrait également servir de sous-titre à ce Motu Proprio, tant il caractérise la conduite du pape dans sa responsabilité pastorale : la charité dans la vérité. Charité, car le pape veut montrer sa paternelle sollicitude envers la Fraternité Saint Pie X ; il fait tout pour faciliter le dialogue. Mais dans la clarté et dans la vérité aussi. Le texte rappelle que « tant que les questions doctrinales ne seront pas éclaircies, la Fraternité n’a pas de statut canonique dans l’Eglise et que ses ministres ne peuvent exercer aucun ministère légitime. » Le pape sait que les vraies difficultés sont d’ordre doctrinal et qu’une véritable communion dans l’Eglise ne saurait s’établir sur des ambiguïtés ou un flou doctrinal.

Lisant ce Motu Proprio, il m’est venu à l’esprit cette suggestion : pourquoi ne pas confier ce dialogue, qui va s’ouvrir avec la Fraternité Saint Pie X, à l’intercession de Sainte Catherine de Sienne qui a vécu dans une période de grande crise de l’Eglise une véritable passion de l’unité ?
 

Cardinal Jean Pierre Ricard
Bordeaux, le 8 Juillet 2009

Sur le même thème

  • logo_cef_rvb_horizontal

    Levée des excommunications

    Le Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France a publié le 28 janvier une déclaration saluant la volonté du Saint-Père d’aller jusqu’au bout de ce qu’il pouvait faire comme invitation à une réconciliation. Dans cette déclaration, ils condamnent « fermement les paroles inacceptables et scandaleuses de Mgr Williamson »

  • 30 novembre 2007: Benoît XVI signant son encyclique Spe Salvi, Rome, Vatican

    Encyclique Caritas in Veritate

    Caritas in Veritate, 3ème encyclique du pape Benoît XVI, a été signée le 29 juin 2009, en la fête de Saint Pierre et Saint Paul. Publiée le 7 juillet, elle reprend les sujets sociaux de Populorum Progressio (écrite par Paul VI en 1967). Elle présente certains aspects du développement durable dans le respect de la […]