Mgr Eugène de Mazenod fêté à Marseille

Les Marseillais ont célébré le 150ème anniversaire de la mort de Mgr Eugène de Mazenod (1782-1861). Le fondateur des « Missionnaires Oblats de Marie Immaculée » a été canonisé par Jean-Paul II en 1995. Reportages sur les sites du diocèse et de la congrégation.
 
Une journée sur les pas de saint Eugène de Mazenod était organisée à Marseille, le 21 mai 2011. Animé par les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée (OMI), le pèlerinage à travers les lieux symboliques de la ville s’est conclu par une célébration d’action de grâce à la cathédrale de la Major.

Né à Aix-en-Provence en 1782, ordonné prêtre en 1811, Mgr Eugène de Mazenod fut évêque de Marseille de 1837 à sa mort en 1861. ” Son cœur de pasteur aura une attention pour les plus défavorisés, domestiques, paysans, condamnés à mort, victimes du choléra”, a rappelé dans son homélie Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille. Sa devise d’évêque n’était-elle pas : « Pauperes evangelizantur » (La Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres) ?

En hommage à son grand attachement à la Vierge Marie, c’est en chantant le Salve Regina que la journée consacrée à Mgr de Mazenod s’est terminée.
 

Les Oblats à Marseille

En 1821, les premiers Oblats de Marie Immaculée (OMI)- alors Missionnaires de Provence – s’établissent à Marseille, au Calvaire des Accoules, dans un quartier populaire qui compte de nombreux réfugiés italiens. Le service de Notre-Dame de la Garde leur est confié en 1831.
Expulsés en 1903, malgré l’intervention des Marseillais, ils se dispersent incognito dans la ville. Une petite communauté se reconstitue ensuite bd Longchamp, puis bd Flammarion.
En 1968, deux frères s’installent à la paroisse Notre-Dame Limite, en équipe avec des prêtres diocésains. Ils y resteront jusqu’en 1994.
En 1997, nouvelle implantation à Notre-Dame de l’Amitié, à La Rose, puis à Frais-Vallon.
Depuis septembre 2009, la communauté s’est regroupée impasse Ricard Digne (4e).

Sur le même thème