Haïti : sept religieux catholiques enlevés dont deux Français

Sept personnes, dont une religieuse et un prêtre français, avaient été enlevées à la Croix-des-Bouquets, près de la capitale, Port-au-Prince, en Haïti, par un gang armé, le dimanche 11 avril 2021. Ils ont retrouvé la liberté le 30 avril 2021.

Le communiqué de la CEF et de la CORREF

La CEF et la CORREF expriment leur très vive inquiétude suite à l’enlèvement de sept personnes en Haïti

La Conférence des évêques de France et la Conférence des Religieux et Religieuses de France expriment leur très vive inquiétude suite à l’enlèvement de sept personnes en Haïti

D'où sont originaires les victimes d'enlèvement ?

La lettre de Mgr de Moulins-Beaufort à Mgr Saturné, président de la conférence épiscopale d’Haïti

L’enlèvement de religieuses et de prêtres remplit de tristesse et d’effroi les catholiques de France

L’annonce de l’enlèvement de religieuses et de prêtres remplit de tristesse et d’effroi les catholiques de France et tous les amis d’Haïti.

Le communiqué de la Conférence épiscopale d'Haïti

Communiqué de la Conférence épiscopale haïtienne le 20 avril 2021.

« Le Seigneur entend ceux qui l’appellent : de toutes leurs angoisses, Il les délivre. Il est proche du coeur brisé, Il sauve l’esprit abattu » (Psaume 33, 17-19).
Frères et Soeurs,

1. Nous, Évêques catholiques d’Haïti, constatons avec beaucoup de tristesse que la situation de nos frères et sœurs pris en otage par des bandits n’a pas changé jusqu’à présent. Les entrailles de tous ceux qui ont un peu d’amour dans leur cœur se déchirent. Dix (10) jours entre les mains des ravisseurs, c’en est trop !

2. Malgré tous les appels de l’Église, des Évêques, des Prêtres, des Religieux/Religieuses, des Fidèles laïcs, des Organisations de la Société civile, en Haïti comme à l’Étranger, les otages ne sont pas libérés ; ils sont toujours entre les mains des kidnappeurs, qui semblent ne pas entendre raison.

3. Face à cette situation, nous devons agir comme chrétiens et comme citoyens conséquents, fils et filles d’une même Nation. Pour cela, en collaboration avec la CHR (Conférence Haïtienne des Religieux), nous décidons une fois de plus que toutes les écoles catholiques, presbytérales, congréganistes, nos universités et toutes les autres institutions catholiques (à l’exception des hôpitaux et des centres de santé) arrêtent toutes leurs activités pendant trois (3) jours : mercredi 21, jeudi 22 et vendredi 23 avril 2021. Pendant les deux premiers jours, les prêtres continueront à célébrer la sainte Messe soit le matin soit l’après-midi afin d’implorer Dieu pour la libération des personnes enlevées, la conversion des ravisseurs, le salut d’Haïti. Après l’homélie, nous invitons les prêtres à faire la Litanie de la Miséricorde Divine comme prière universelle.
Le troisième jour, le vendredi 23 avril, à midi sonnant, les cloches résonneront dans toutes les églises ; nous exposerons le Très Saint Sacrement en méditant quelques Psaumes de louange tels que : Psaumes 30 (29) ; 144 (143) ; 145 (144) ; 146 (145). Ce même vendredi, à trois heures, le Chapelet de la Miséricorde Divine sera récité dans toutes les paroisses, suivi de la célébration de la sainte Messe pour la clôture de la journée.

4. En priant pour que chaque responsable, chaque autorité du pays tienne ses engagements, nous demandons que la Puissance de la Résurrection du Christ triomphe sur toutes les forces des ténèbres et de la mort qui nous empêchent de vivre en enfants de Dieu.

5. Puisse la Vierge Marie, Notre Dame du Perpétuel Secours, Notre Mère et Notre Patronne, intercéder pour tous ceux qui souffrent et pour la libération d’Haïti. Que Dieu nous bénisse !

Donnée à Lilavois, au Siège de la Conférence Épiscopale d’Haïti (CEH), le 20 avril 2021.

Monseigneur Launay Saturné, Archevêque Métropolitain du Cap-Haïtien et Président de la CEH,
Mgr Max Leroy Mesidor, Archevêque Métropolitain de Port-au-Prince, vice-Président de la CEH,
Mgr Ducange Sylvain, SDB, Évêque Auxiliaire de Port-au-Prince, Secrétaire Général de la CEH,
Mgr Désinord Jean, Évêque de Hinche, Économe de la CEH,Chibly Cardinal Langlois, Évêque des Cayes,
Mgr Yves Marie Péan, CSC, Évêque des Gonaïves,
Mgr Pierre André Dumas, Évêque d’Anse-à-Veau / Miragoâne,
Mgr Quesnel Alphonse, SMM.Évêque de Fort-Liberté,
Mgr Joseph Gontrand Décoste, SJ Évêque de Jérémie,
Mgr Charles Peters Barthelus, Évêque de Port-de-Paix,

Lettre de l'Archevêque de Port-au-Prince

Lettre le 12 avril 2021 de Mgr Max Leroy Mesidor, Archevêque métropolitain de Port-au-Prince à Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, Archevêque de Reims et Président de la Conférence des évêques de France (CEF).

Excellence, mon frère,

Je suis très touché de votre petit mot et je suis sûr que mes confrères, les membres du clergé et le peuple chrétien le seront aussi.

En nous écrivant si promptement pour nous assurer de la solidarité et de la prière de l’Église de France, vous renforcez notre détermination à nous mobiliser pour la libération de nos frères et sœurs enlevés et à poursuivre notre mission dans la foi au Christ Ressuscité.

Avec notre profonde reconnaissance, veuillez recevoir, Excellence, l’assurance de notre communion dans la prière.

Max Leroy Mesidor, Archevêque Métropolitain de Port-au-Prince

Note de l'Archevêché de Port-au-Prince

  1. Depuis quelques temps, nous constations la descente aux enfers de la société haïtienne. Les forces du mal parlent haut et fort, terrassent notre pays et menacent gravement notre espérance du peuple.

La violence des bandes armées prend une proportion sans précédent ainsi la peur s’installe dans les esprits et dans les cœurs.

Les personnes ou groupes de personnes qui fournissent les armes, les autorités publiques qui ne font rien pour résoudre cette crise ne sont pas à l’abri de tout soupçon. Nous dénonçons les complaisances et es complicités d’où qu’elles viennent.

2. Les évêques, le clergé de Port-au-prince et le Peuple de Dieu d’ici et d’ailleurs sont amèrement indignés devant les dernières tournures des évènements qui accentuent la situation d’insécurité dans le pays :

  • massacres répétés au Bel-Air,
  • Incendie de plusieurs maisons de ce quartier,
  • Enlèvement spectaculaire d’un pasteur adventiste et d’un groupe de fidèles,
  • Perturbation, le Jeudi Saint de la messe chrismale en la cathédrale Port-au-Prince par des tirs nourris et menaçants de bandes armées qui jouissent de l’impunité.

Ajouté à tout cela, l’enlèvement le dimanche 11 avril de cinq prêtres, de deux religieuses, et de trois membres de la famille du Père Jean Anel Joseph, de la société des pères de Saint-Jacques. Les personnes enlevées allaient justement participer à l’installation de Père Jean Anel comme curé de la paroisse Immaculée Conception de Galette Chambon.

3. Face à cette situation lamentable et révoltante, l’Archevêché de Port-au-Prince crie sa colère et son désarroi. Il demande aux autorités de l’État de s’assurer que les personnes séquestrées soient le plus rapidement relâchées, sans versement de rançon et que le pays tout entier respire enfin un renouveau de sécurité et de sérénité.

L’Archevêché de Port-au-Prince exprime aussi sa proximité et ses sympathies à toutes les personnes victimes d’enlèvement et de tout autre forme de violence, souvent dans l’indifférence flagrante des autorités publiques. Les prêtres, les pasteurs, les religieux, les religieuses se dépensent corps et âme, pour le développement humain intégral de leurs frères et sœurs. Ils sont en droit, comme tout citoyen d’ailleurs, d’attendre respect et sécurité. Ils ne céderont pas face à l’intimidation.

Nous réclamons pour tous les missionnaires et tout le peuple la sécurité et la paix. Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de nos frères et sœurs retenus. Aux kidnappeurs et aux commanditaires de kidnapping, nous disons haut et fort :

  • Sispan n detwi peyi a,
  • Sispan n detwi lespwa pèp Ayisyen,
  • Sispan n detwi mode dwèt kap banou manje,

Que la lumière du Christ Ressuscité nous éclaire et que le Dieu de la vie nous accompagne dans notre marche, à travers ses sentiers abrupts, vers un lendemain meilleur !

Mgr Max Leroy Mesidor, Archevêque Métropolitain de Port-au-Prince

Sur Twitter

Mission et Migrations