Qu’est-ce que La Nuit des églises ?

Bannière NDE

Depuis 2011, la Nuit des églises permet à de nombreux clochers d’ouvrir leurs portes le temps d’une nuit. Culte et culture se rejoignent alors pour offrir aux visiteurs habituels ou occasionnels des instants mémorables.

Pourquoi une Nuit des églises ?

Une constatation

Les clochers, identité même d’un village ou d’un bourg mais aussi incontournables des panoramas de nos régions, sont trop souvent aujourd’hui signes d’églises fermées. Pourtant, ces bâtiments, qui appartiennent aux communes pour beaucoup d’entre eux, sont entretenus avec sollicitude par quelques membres de la communauté locale, très attachée à son église comme signe implanté dans son terroir. Doivent-elles cependant se contenter de cette situation ? Ces communautés locales n’ont-elles aucune carte à jouer pour faire vivre ces lieux ?

Un héritage

Les chrétiens d’aujourd’hui sont les héritiers de ceux qui leur ont transmis ce patrimoine : architecture, sculptures, bannières, ornements, vitraux, peintures, plaques commémoratives, mobilier liturgique, ex voto. Les églises ont toujours été des lieux de création artistique : la vision des artistes sur le monde permet de le réinventer, d’éveiller les sens à la beauté qui nous entoure, mais aussi, dans le cadre de l’art sacré, de créer une rencontre avec Dieu. Le patrimoine n’est pas seulement conservation de vieilles choses, il est nourriture pour le présent et partie intégrante de l’identité nationale. Les œuvres d’art, même modestes, qu’abritent les églises sont le souvenir des liturgies qu’elles ont servies ou des pratiques de dévotion qu’elles ont accompagnées. Et c’est en connaissant nos racines que l’on peut aller de l’avant. Faire redécouvrir aux visiteurs le pourquoi et le comment de ces ouvrages est impératif aujourd’hui : il s’agit de revêtir de sens ce qui semble l’avoir perdu. Enfin, une occasion est offerte de nouer des relations entre artistes, élus locaux, responsables d’associations culturelles, paroissiens et habitants, tous attachés à leur église d’une manière ou d’une autre.

Un rendez-vous

Chaque été, toutes les églises de France sont invitées à ouvrir largement leurs portes durant la nuit. Une image forte est ainsi donnée. La lumière qui guide dans la nuit, la vision d’une église éclairée de l’intérieur, portes grandes ouvertes pour accueillir tous ceux qui souhaitent entrer et qui ne l’osent pas en temps habituel. Consciente de l’importance de ce symbole, et de la constante recherche de spiritualité et de racines de notre société contemporaine, l’Église en France a pris l’initiative de cette Nuit des églises.

Faire découvrir le sens du lieu, le sens de ce que l’on y célèbre, la possibilité de vivre un moment de contemplation grâce à l’art manifesté dans toutes ses dimensions et de convivialité grâce à l’accueil spécialement préparé par les paroissiens, c’est là la vocation de cet événement. La Nuit des églises permet aux communautés locales de s’adresser à tous en vivant de sa mission d’accueil. Ouvrir la porte de l’église, c’est accueillir celui qui passe, c’est aller à la rencontre de celui qui entre. C’est une soirée où il y a autant à recevoir qu’à donner, que vous soyez organisateur ou visiteur.

Oser franchir le seuil

Les témoignages sont nombreux de cette porte que l’on franchit et des merveilles que l’on découvre grâce à ce simple pas en avant. C’est même un double franchissement : non seulement en entrant, mais aussi en sortant. En entrant, c’est désirer découvrir non seulement un lieu, mais aussi ceux qui le fréquentent, c’est se rendre disponible à cette rencontre et accepter de se laisser toucher par toutes les merveilles qui s’y trouvent, aidé par la mise en lumière artistique de ce lieu habité. En sortant, c’est remporter un peu avec soi de la beauté qu’on y a trouvée, et y laisser un peu de son esprit et de son cœur.

Les communautés paroissiales ont jusqu’ici manifesté une grande imagination pour faire vivre dans leurs églises cette soirée : animation spirituelle, mise en valeur artistique du lieu et des œuvres, concerts, expositions, visites, parcours ludiques…

Souvent, la soirée se termine par un moment plus spirituel : lecture de quelques textes de l’Écriture, lucernaire, chants, prières ou textes poétiques. Le seuil que chacun est appelé à franchir est celui de l’église, mais aussi celui d’un moment d’intériorité, inattendu peut-être. Découvrir ce lieu saint, c’est être accueilli par l’Eglise.

Chrétiens, passants, curieux, membres de la communauté, élus locaux, artistes, tous sont invités à franchir le seuil de la rencontre, du dialogue, du partage et de la découverte.

Sur le même thème

VIGNETTES ACTUALITES (19)
Vidéo Nuit des eglises

Nuit des Églises

En 2019, osons franchir le seuil de nos églises !
Il y en a forcement une ouverte près de chez vous

Logo_LNE