Lettre de la conférence épiscopale des Pays-Bas à propos de l’accueil des réfugiés

Lettre épiscopale publiée par les évêques néerlandais en 2015 au moment de Noël.

Les chrétiens célèbrent l’Avent en ce mois de décembre. Nous vivons avec anticipation vers Noël, fête de la naissance de notre Seigneur. Dieu est humain pour nous en Jésus-Christ partager notre existence. Il a fait cela chez un enfant vulnérable, pour lequel aucun l’endroit était à l’auberge. Un enfant qui a dû fuir dans un pays lointain échapper à la main de l’assassin d’Hérode. Quand on pense à l’arrivée de réfugiés dans notre pays, nous avons cette expérience de l’enfant Jésus avec Marie et Joseph à l’esprit. Nous voyons le visage de chaque réfugié de Christ qui nous dit: « J’étais un étranger et vous m’avez reçu (Matt.25, 35). Dans chaque homme dans le besoin le Seigneur lui-même vient à nous et fait appel à notre volonté fournir des soins et une assistance. Il nous demande d’être miséricordieux comme lui. Le 8 décembre 2015, la solennité de Marie Immaculée Conception, le pape François a ouvert une année sainte de la miséricorde. Le visage miséricordieux de Dieu sera illuminer quand on accueille les gens qui viennent chez nous parce qu’ils sont dans leur propre pays ne pas être en sécurité, opprimé et persécuté et n’ont pas d’avenir pour eux-mêmes et eux les enfants.

Voir la suite du communiqué (en néerlandais)

Sur le même thème

  • Projet « Reech eng Hand » (« Tends la main »)

    Le projet « Reech eng Hand – Tends la main » est un projet diocésain qui repose sur l’engagement des paroisses, des associations et des communautés religieuses. Il s’organise au niveau local avec les réfugiés reconnus et les demandeurs de protection internationale qui habitent dans ces paroisses. Après la dernière grande vague d’immigration due au conflit en […]

  • Message des évêques de Belgique sur l’accueil des réfugiés syriens

    « J’étais étranger et vous m’avez accueilli (Mt 25,34). Ne pas nous replier sur nous-mêmes, ne pas rechercher seulement notre intérêt personnel : tel est le chemin d’avenir qui s’ouvre devant nous ; il nous permet de construire notre existence les uns avec les autres et de bâtir une société humaine et conviviale. » Message des évêques de Belgique […]