Saint Léonce (+4e s.)

Soldat phénicien en garnison à Tripoli, au Liban, il fut inculpé du crime de prosélytisme car il ne craignait pas de prêcher l’Evangile par la parole et par l’exemple. Ce qui lui valut d’être décapité après d’affreuses tortures dont celle d’être pendu, nu, la tête en bas, avec une lourde pierre attachée au cou qui l’étouffa lentement. Son culte devint rapidement populaire dans l’Eglise syrienne qui était la sienne.

Contre toute perversion de l’Evangile, il faut nous souvenir de ce qu’est la vie évangélique. L’Evangile en lui-même comporte plus que tout. En lui se trouve la vie nouvelle que l’Esprit sème en nous avec tant de générosité.
(Lectionnaire Emmaüs)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).