L’Église de France présente au grand rassemblement en mémoire de Sarah Halimi

Monseigneur Thibault Verny, évêque auxiliaire du diocèse de Paris, membre du Conseil pour l’Unité des chrétiens et chargé des relations avec le judaïsme ainsi que le Père Christophe le Sourt, Directeur du Service National des Relations avec le Judaïsme (SNRJ) représenteront l’Église de France et témoigneront de leur solidarité dimanche 25 avril 2021 lors du Grand rassemblement en mémoire de Sarah Halimi sur le parvis du Trocadéro.

Le meurtre de Sarah Halimi est un crime à la fois délirant et antisémite.

Le caractère délirant – au sens psychiatrique du terme – a pour effet de ne pas pouvoir poursuivre le crime en l’état de la législation sur l’abolition du discernement.

Il appartient au législateur de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’irresponsabilité pénale lorsque le trouble mental est lié à la consommation récente de stupéfiants.

L’Eglise Catholique tient à exprimer sa proximité et son émotion à la communauté juive :« Avec force, les évêques redisent aujourd’hui combien la lutte contre l’antisémitisme doit être l’affaire de tous, et ils affirment leur volonté de travailler avec tous ceux et toutes celles qui sont engagés dans cette lutte. » (déclaration du 1er février 2021 sur l’antisémitisme).

Mgr Thibault Verny, Évêque auxiliaire de Paris

La déclaration solenelle du Conseil Permanent sur l'antisémitisme

Lundi 1er février 2021, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France signait une déclaration contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme qu’il remettait solennellement à Haïm Korsia, Grand Rabbin de France; Joël Mergui, président du Consistoire central et à Francis Kalifat, président du CRIF.

« Lutter ensemble contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme sera la pierre de touche de toute fraternité réelle »

Pour la première fois, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) a reçu, lundi 1er février 2021, pour un temps de travail suivi de la remise solennelle de la déclaration « Lutter ensemble contre l’antisémitisme et[...]

En vidéo

Sur Twitter

Sur le même thème

  • Relations avec le judaïsme

      Depuis la déclaration conciliaire « Nostra Aetate » du Vatican II, l’Église chemine dans la redécouverte de ses racines et la rencontre avec le peuple juif d’aujourd’hui.       Le service national pour les relations avec le judaïsme de la Conférence des évêques de France travaille à cette mission sur trois registres : Fournir aux évêques […]

Site du SNRJ

Aller plus loin

Selon les écritures, lecture d'une Parole Vivante

Ressources

>>Textes et documents de référence

Déclarations et réflexions officielles sur les relations spirituelles de l’Église catholique avec le judaïsme.

Contacts

Le Service national pour les relations avec le judaïsme est né après le concile Vatican II. Fondé par le P. Bernard Dupuy, dominicain, il a ensuite été inséré au sein de la Conférence épiscopale.
À partir du 1er septembre 2020, le Père Christophe Le Sourt est le Directeur du Service, il travaille sous la responsabilité du Conseil pour l'unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme.