Interview de Soeur Anne-Marie David, Fille de la Sagesse

Partage de vie spirituelle

Qu’est-ce qui se vit lors de la journée de la vie consacrée ?

Cette journée est une occasion de faire connaître, célébrer et apprécier la vie consacrée. C’est un temps fort d’action de grâce, pour tout ce que nous donne à vivre le Seigneur à son service. Beaucoup d’initiatives dans les diocèses, les congrégations religieuses, les Instituts séculiers, en témoignent : eucharistie avec les paroissiens et toutes les communautés religieuses d’un secteur à Créteil, accueil d’une vingtaine d’étudiants d’IUT au Carmel de Bayonne, messe avec l’évêque dans plusieurs diocèses, rencontres avec des jeunes autour d’un repas de crêpes… les initiatives sont nombreuses et concourent à montrer la vie consacrée et ses différentes facettes.

Quels sont les défis de la vie consacrée aujourd’hui ?

La vie consacrée est aujourd’hui interpellée par la question des vocations et par le vieillissement des communautés. Cette année on compte seulement 65 novices apostoliques françaises et 75 novices moniales, pour les femmes, et une centaine dont 42 moines pour les hommes. Au-delà de ces chiffres, il est important de distinguer les signes de vitalité : la fécondité des ordres et instituts religieux au cœur du monde à travers le développement des familles spirituelles qui cheminent sur les pas des fondateurs de ces ordres. Aujourd’hui pas moins de 30 000 laïcs vivent cette spiritualité à leur manière dans le monde, en lien avec les instituts. Un phénomène qui montre qu’une spiritualité est toujours vivante, comme l’a souligné le rassemblement des familles spirituelles à Lourdes du 19 au 21 octobre 2007.
Soulignons ensuite les partenariats qui se développent entre les différentes congrégations, à travers notamment les plus jeunes de leurs membres. Le réseau des jeunes sœurs de l’Ouest par exemple a ainsi lancé une initiative commune pour créer une maison relais pour les gens de la rue. Les 3 et 4 mai prochain les religieux et religieuses de moins de 15 ans de vœux et leurs supérieures majeures, se réuniront à Paris sur « L’aujourd’hui et l’avenir de la vie religieuse en France ».

Quelle attention spécifique le Service national des vocations porte-t-il à la vie consacrée ?

Nous accompagnons les instituts sur la réalité vocationnelle : nous avons ainsi organisé mi janvier une rencontre avec 90 délégués des instituts autour du thème « Quelle communauté pour accueillir un jeune qui frappe à la porte ?». Au-delà des chiffres sur la baisse des vocations, il s’agit de développer nos capacités pour l’accueil de jeunes en prenant mieux en compte leurs cultures. Le défi est aussi de mieux rendre visible et compréhensible la spécificité de la vie religieuse et de donner à ces jeunes les moyens de distinguer l’appel du Seigneur.

Comment communiquer sur le thème des vocations spécifiques (sacerdoce, vie consacrée…) ? Cette question importante pour l’Eglise sera au cœur d’une rencontre, le 15 mai 2008, qui rassemblera les responsables des Services Diocésains des Vocations.

Nous préparons également un numéro de notre revue « Eglise et vocations » sur la vie consacrée.

2 février 2008

Sur le même thème

Suivre "Ma vocation" sur Facebook

Suivre "Ma vocation" sur Twitter

Aller plus loin

jeunes et vocations

Journée mondiale de prière pour les vocations

Tous en piste vocation 2020 Thumbnail

Journée de la vie consacrée

Présentation de Jésus au temple - vie consacrée