Notre Père des enfants du peuple

Traduction d’une prière de l’Action Catholique Ouvrière brésilienne proposée pour la 98ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, le 15 janvier 2012.
 

Notre Père, qui es aux cieux,
Le Seigneur est très grand mais aime beaucoup les petits !

Que ton nom soit sanctifié,
Que notre vie soit ta gloire !

Que vienne ton règne,
Là où tous les pères auront emploi et sécurité,
Où les enfants n’iront plus travailler,
Où personne n’ira mourir de faim,
Ni vivre abandonné dans la rue,
Où il n’y aura plus de guerre ni de violence,
Où la fête, un jour, ne s’arrêtera pas !

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Tous vivront ce beau commandement de Jésus:
« Aimez-vous les uns les autres comme je vous aime ! »
Et la terre se changera en ciel !

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
Et tous seront bien frères,
Car personne ne prendra le pain des autres !

Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Chacun a ses faiblesses mais tout le monde pardonnera à l’autre,
Personne ne voudra se venger !

Et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre-nous du mal,

De ne penser qu’à moi
De vouloir être mieux que les autres,
D’entrer dans le courant du commerce et de la télévision,
D’avoir peur de lutter pour les droits de tous,
De ne pas vouloir partager,
De ne pas savoir vivre en frères,
Fils du même Père.

Amen.

Sur le même thème