La Pentecôte est la fête de l’unité

Dimanche 27 mai 2012, en la basilique vaticane, le pape Benoît XVI a présidé la messe de Pentecôte, concélébrée avec les cardinaux, archevêques et évêques présents à Rome.
 
Dans son homélie, le pape Benoît XVI a évoqué un aspect essentiel du mystère de la Pentecôte, important aujourd’hui: “La Pentecôte est la fête de l’union, de la compréhension et de la communion humaine. Nous pouvons tous constater combien, dans notre monde, bien que nous soyons toujours plus proches les uns des autres avec le développement des moyens de communication…, la compréhension et la communication entre les personnes est souvent superficielle et difficile. Des déséquilibres subsistent conduisant souvent à des conflits. Le dialogue entre les générations se fait difficilement et… le quotidien nous montrent des hommes plus agressifs et ombrageux. Il semble trop compliqué de se comprendre et l’on préfère rester replier sur soi, avec nos propres intérêts”.
“Avec le progrès de la science et de la technique, nous pouvons désormais dominer les forces de la nature, manipuler des éléments, fabriquer des êtres vivants presque jusqu’à l’être humain. Dans cette situation, prier Dieu semble dépassé, inutile, puisque nous pouvons nous-mêmes construire et réaliser tout ce que nous voulons”. Cependant, nous ne nous rendons pas compte qu'”entre les hommes, une sorte de méfiance, de soupçon, de peur réciproque semble s’insinuer, au point d’en devenir dangereux les uns pour les autres”. Paradoxalement, nous avons davantage de moyens de communiquer mais nous nous comprenons chaque fois moins.
 

Avec la Pentecôte, l’unité et la compréhension

La concorde, l’unité, “ne peuvent exister qu’avec le don de l’Esprit de Dieu qui nous donnera un cœur nouveau et une langue nouvelle, une capacité nouvelle de communiquer. C’est ce qui s’est vérifié le jour de la Pentecôte. Ce matin-là…l’Esprit Saint descendit sur les disciples réunis, se posa sur chacun et alluma en eux le feu divin, un feu d’amour, capable de transformer. Leur peur disparut, leur cœur sentit une nouvelle force, leurs langues se délièrent et ils commencèrent à parler ouvertement, de façon à ce que tous puissent comprendre l’annonce de Jésus Christ mort et ressuscité. Avec la Pentecôte, l’unité et la compréhension sont nées là où étaient la division et l’étranger”.

Dans l’Evangile du jour, Jésus, “évoquant l’Esprit Saint, nous explique ce qu’est l’Eglise et comment elle doit être vécue pour être…le lieu de l’unité et de la communion dans la vérité. Il nous dit qu’agir en chrétiens signifie ne pas être renfermés sur soi mais s’ouvrir à tout. Cela signifie accueillir en soi l’Eglise tout entière ou, mieux encore, la laisser nous accueillir intérieurement”. Ainsi, l’Esprit Saint, Esprit d’unité et de vérité, peut continuer à résonner dans le cœur et dans l’esprit des hommes et les pousser à se rencontrer et à s’accueillir mutuellement”. L’Esprit saint nous guide pour comprendre la vérité qui est Jésus, “mais seulement si nous devenons capables d’écouter et de partager, seulement dans ce ‘nous’ de l’Eglise, dans une attitude de profonde humilité intérieure… Si les hommes veulent être Dieu, ils ne peuvent que se mettre les uns contre les autres. Si, au contraire, ils se placent dans la vérité du Seigneur, ils s’ouvrent à l’action de son Esprit qui les soutient et les unit”.
 

Accueillir la vérité du Christ transmise dans l’Eglise

Benoît XVI a aussi évoqué la deuxième lecture dans laquelle saint Paul dit que la vie de l’homme est marquée par un conflit intérieur entre les pulsions qui proviennent de la chair et celles qui proviennent de l’Esprit. Les premières sont “les péchés d’égoïsme et de violence, comme l’inimitié, la discorde, la jalousie… C’est une direction qui fait perdre sa propre vie. Au contraire, l’Esprit Saint nous guide vers les hauteurs de Dieu, pour que nous puissions déjà vivre sur cette terre le germe de vie divine qui est en nous. Saint Paul affirme en effet: Le fruit de l’Esprit est l’amour, la joie, la paix”.

Pour terminer, le Pape a encouragé les fidèles à vivre “selon l’Esprit d’unité et de vérité. Nous devons prier pour cela, pour que l’Esprit nous éclaire et nous guide pour vaincre la fascination de suivre notre vérité, et pour accueillir la vérité du Christ transmise dans l’Eglise”.

Source : VIS du 27 mai 2012

Sur le même thème

  • La Pentecôte

    La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint sur Marie et les apôtres réunis au Cénacle le cinquantième jour après Pâques.