L’annonce de la Bonne Nouvelle à la lumière de la Bible

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Mc 4, 24-34)

Deux courtes paraboles illustrent la croissance du Royaume de Dieu au sein de l’humanité. L’oeuvre de Dieu grandit sur la terre ou dans le coeur des gens à la manière d’une plante qui pousse. Cela se fait tout naturellement, sans bruit et sans éclat, mais Dieu y travaille.

 

Jésus leur disait encore : « Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous, et vous aurez encore plus. Car celui qui a recevra encore ; mais celui qui n’a rien se fera enlever même ce qu’il a. »
Il disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le grain le permet, on y met la faucille, car c’est le temps de la moisson. » Il disait encore : « A quoi pouvons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole allons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences du monde. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de la comprendre. Il ne leur disait rien sans employer de paraboles, mais en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

Copyright AELF

Prière du Notre Père

Notre Père

rencontrer Jésus

rencontrer jesus site jesus

Liturgie catholique

Liturgie catholique

Catéchèse & Catéchuménat

logo du site catechese.catholique.fr