Traite des mineurs : des « invisibles » à protéger

ciric_21756Le 18 octobre, Journée européenne de lutte contre la traite, Geneviève Colas, coordinatrice du collectif « Ensemble contre la traite des êtres humains » pour le Secours Catholique, participait au premier comité de coordination sur la lutte contre la traite des êtres humains mis en place par la MIPROF, mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains. Par Chantal Joly.

Pourquoi ne pas parler plutôt d’esclavage moderne ? En quoi la France est-elle concernée ?
C’est important d’employer le mot « traite », sinon ce déni des droits humains ne sera jamais reconnu comme tel. Lorsque j’ai découvert la traite à travers les projets de nos partenaires des Caritas d’Europe de l’Est, personne n’en parlait en France. Nous avons en 2007 rassemblé les forces de tous ceux qui agissaient dans ce domaine ; que ce soit dans la lutte contre l’exploitation sexuelle, contre la servitude domestique, contre l’obligation à mendier, contre la contrainte à commettre des délits et tous types de marchandisation des personnes. Au total 25 associations tentent de sensibiliser le grand public à ces drames et d’amener les décideurs politiques, mondiaux et français, à s’engager contre cette forme de criminalité. Car ce phénomène qui nous paraît lointain nous concerne. Nombre de migrants notamment ont vécu ces situations dans les pays dont ils viennent ou les subissent ici encore. On le voit actuellement avec le chiffre avancé de 1300 mineurs isolés à Calais qui, même s’ils ne sont pas récupérés par des systèmes mafieux, seront particulièrement vulnérables à toutes formes d’exploitation. D’où notre travail ciblé vis-à-vis de ce public.

En quoi consiste votre action vis-à-vis des enfants ?
Rendre visible ce qui ne l’est pas, par le biais d’un court-métrage de fiction de 15 minutes, basé sur des histoires vraies. Ce film #INVISIBLES est également disponible en trois mini-films séparés, évoquant chacun une des formes de traite et d’exploitation : la traite des enfants à des fins d’esclavage domestique, d’exploitation sexuelle et de mendicité forcée. Cet outil de sensibilisation, qui va être programmé dans des festivals et, nous l’espérons, sur une chaîne de télévision, s’accompagne d’un livret documentaire pédagogique avec BD, conseils, réponses à des idées reçues, points d’attention permettant de repérer d’éventuelles victimes, etc. Il est destiné aussi bien aux bénévoles de nos associations qu’à des établissements scolaires mais aussi à des policiers, magistrats, éducateurs, travailleurs sociaux…

L’Eglise est-elle attendue et active sur cette question ?
Beaucoup d’acteurs rament à contre-courant pour faire connaître ce fléau, un crime contre l’humanité ainsi que le définit le pape François. Nous souhaitons que tout le monde s’y mette, l’Eglise aussi. Au niveau européen les Caritas des Balkans, du Caucase et de la Méditerranée ont entrepris depuis deux ans avec Caritas-France une recherche-action, à partir de leurs partenaires sur le terrain, pour comprendre la traite des êtres humains dans les situations de conflits et post-conflits et développer une attention particulière à ces situations. De plus en plus de délégations du Secours Catholique s’emparent du sujet. J’aimerais que l’Eglise communique dessus. La France a modifié ses textes de loi pour être conforme à l’Europe mais les moyens manquent. En faire une Grande Cause Nationale pourrait aider à cette mobilisation.

Des chrétiens en première ligne ensemble_contre_la_traite

Parmi les 25 associations du Collectif « Ensemble contre la traite des êtres humains » figurent, entre autres, l’Action Catholique des Femmes, Aux Captifs la Libération, le Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine, la Congrégation Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur, La Fédération de l’Entraide Protestante, Justice et Paix France, la Cimade, les Champs de Booz, le Secours-Catholique-Caritas France…

Sur le même thème

  • jungle_calais_banksy

    Jungle de Calais : « Démanteler ou construire » par Mgr Jaeger

    « Démanteler ou construire », déclaration de Mgr Jaeger, évêque d’Arras, au sujet du démantèlement de la Jungle de Calais, lancé lundi 24 octobre 2016. « A partir de ce lundi 24 octobre 2016, une vaste opération de déplacement des personnes concentrées dans la lande ou Jungle de Calais est menée. Même si ce lieu a représenté […]

  • Les enfants du serpent

    Des chrétiens contre la traite des êtres humains

    Le Secours Catholique salue le lancement de la 1ère Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains, le 8 février 2015, à l’initiative du Pape François. Un sujet important sur lequel il est urgent de s’informer et d’agir. Prévention et sensibilisation, assistance et accompagnement des victimes de la traite, plaidoyer : […]

  • francois_installation_portrait

    Message Urbi et Orbi du Pape François

    Message Urbi et Orbi du Pape François pour Noël en 2013

  • Les enfants du serpent

    1ère Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains

    Le Cardinal Peter Turkson, Président du Conseil pontifical Iustitia et Pax, a présenté la première Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains. Fixée au 8 février 2015, fête de sainte Joséphine Bakhita, elle est organisée avec le concours de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les […]