Saint Jean Bosco (1815-1888)

SAINT JEAN BOSCO 1815-1888Croire en la jeunesse

Saint Jean Bosco (1815-1888) revient à l’actualité. Il est habituellement présenté comme un animateur prestigieux de jeunes, un éducateur de talent, un pédagogue de référence. Toutes ces qualités, aptitudes et traits de son caractère ne seraient que des effets d’annonces si nous ne nous arrêtions pas un instant pour souligner sa sainteté, en rejoignant son expérience spirituelle.

Don Bosco n’a pas rédigé de traité de spiritualité dans lequel il aurait tracé les grandes lignes de sa démarche évangélique. Durant sa formation et les premières années de son ministère, il s’est laissé profondément inspirer par Saint François de Sales (1567 – 1622) dont l’influence en Piémont et dans la zone de Turin était considérable, en ce milieu du 19ème siècle. Il a rencontré en François de Sales un disciple du Christ passionné de réaliser, dans la vie la plus ordinaire, la plus simple, la plus quotidienne, la volonté du Père.

Sa mère, Maman Marguerite, vivait de cette spiritualité et l’inculquait à ses fils. Elle a inculqué à Jean que Marie serait un guide encore plus sûr qu’elle. Il apprit très vite à dialoguer avec Dieu, à s’entretenir avec lui dans la confiance, à converser en toute simplicité avec lui. Le Christ devint rapidement son compagnon de route et l’inspirateur de ses choix en faveur des jeunes les plus pauvres et les plus rejetés de son temps. Eux aussi avaient droit à la rencontre du Christ et à tisser avec lui une relation profonde de confiance, d’intimité et d’amour.

Il développa tellement cette ligne d’accomplissement évangélique dont il rayonnait naturellement au point d’être parfois considéré comme perdu en Dieu, sans rien négliger de ses engagements humains. Nombre de ces jeunes ont suivi Don Bosco sur cette voie évangélique et ont pu être remarqués parmi leurs compagnons comme des appuis solides, des relais d’influence, des signes vivants du rayonnement évangélique de Don Bosco. Il sut aussi leur inculper la passion de l’Eucharistie.

Sur le même thème

  • françois_de_sales

    « Saint François de Sales, un maître pour notre temps » par Mgr Yves Boivineau

    Savoyard, évêque, homme de lettres et saint, François de Sales (1567 – 1622) a été ordonné prêtre en 1593 et consacré évêque en 1602. Dans une époque marquée par la Réforme, il a sillonné son diocèse pour présenter la foi catholique. Avec Sainte Jeanne de Chantal, il a fondé l’ordre de La Visitation Sainte-Marie en 1610.

Les clefs de l’Église – Nouvelle année liturgique

Liturgie

NOTRE PERE (1)

Rencontrer Jésus

rencontrer jésus

Messes info

messes.info

Catéchèse & catéchuménat

logo du site catechese.catholique.fr