Qu’est-ce qu’une remise de dette ?

Dans la tradition biblique, l’une des images les plus puissantes du renouveau est celle du jubilé. Tous les cinquante ans, on devait rendre leur liberté aux esclaves, redistribuer la propriété et donner à la terre une année de repos, en la laissant en jachère.
En l’an 2000, le Pape Jean-Paul II a invité les chrétiens à redécouvrir cette tradition et à lui donner un sens actuel.

Pour marquer ce passage et engager ce nouveau millénaire sur une voie plus solidaire, des associations (CCFD, Secours Catholique,…) ont proposé aux chrétiens de réfléchir sur la dette internationale. Il ne s’agit pas seulement d’effacer les dettes, mais d’améliorer les conditions qui amènent les pays pauvres à s’endetter. L’endettement des pays pauvres requiert des solutions internationales.
En France, la réflexion portait sur l’endettement des familles, endettement qui les conduit souvent à l’exclusion sociale.

La Doctrine Sociale de l’Eglise enseigne que les biens de la création ont une destinée universelle, c’est-à-dire qu’ils doivent contribuer au bien-être de l’ensemble de la communauté humaine.

Sur le même thème