Documents épiscopat : « Prêtres aînés au cœur de l’église diocésaine »

Édito de Mgr Jean-Paul Jaeger, évêque d’Arras et président de la commission prêtres aînés sur : « Les prêtres aînés au cœur de l’église diocésaine ».

« Le ministère des prêtres aînés, une sérénité bienvenue »

jean-paul_jaeger_portraitChaque évêque, chaque prêtre apprécie et appréhende, à la fois, l’heure où il lui faut vivre autrement son ministère. Il prend conscience que les forces de la jeunesse et de l’âge mûr le trahissent. Parfois, le corps contrarie le désir et la volonté. Le moment est venu de renoncer à l’exercice de responsabilités aussi passionnantes que gratifiantes. Ici, l’impératif d’une disposition canonique, là, celui de la santé appellent résolument à écrire une nouvelle page de l’itinéraire d’une mission spécifique qui s’est identifiée à la personne même des ministres concernés.

Même profondément enraciné dans la foi et la fidélité au Christ, le renoncement constitue une réelle épreuve. Le déplacement touche les capacités, les relations, les réalisations. Il ne s’agit seulement pas de remettre à d’autres ce que l’on a fait, mais de se remettre à celles et à ceux qui viendront soutenir les forces qui s’affaiblissent ou combler un vide qui s’instaure immanquablement même s’il peut n’être que provisoire.

Ce passage ouvre des perspectives nouvelles. Pour des raisons diverses, les aînés sont souvent très courtisés dans notre société. Leur disponibilité, leur savoir-faire, leur discrétion sont appréciés par les plus jeunes. Leur distance par rapport à l’immédiateté des événements et des décisions leur confère une sérénité bienvenue. Leur sagesse contraste avec la frénésie qui veut tout sur le champ avant de remettre tout aussi rapidement en cause les choix et les décisions.

Il peut en aller de la même manière dans l’Église et au sein d’un presbyterium. L’abandon de responsabilités premières libère des contraintes qui les accompagnent inévitablement. L’émerveillement devant une aventure qui se poursuit, sans que l’on en soit le pilote ouvre de nouveaux horizons. Quand il y a moins d’obligations, le cœur est plus attentif et accueillant. La bienveillance déverrouille bien des portes. Il n’est pas interdit de se réjouir de l’émergence de ce qui ne rassemble pas à ce l’on a accompli, d’encourager l’exploration de chemins que l’on n’a pas suivis, de soutenir dans les difficultés et les échecs.

La prière prend des formes nouvelles. Elle se déploie dans un cadre surprenant. Elle se fait moins bousculer par le rythme des tâches à accomplir, d’un agenda toujours plus chargé. Les liens fraternels se trouvent exemptés des rivalités, des comparaisons, des sensibilités qui ternissent parfois les relations pastorales entre prêtres ou avec les fidèles laïcs.

Comme les autres membres de la famille humaine, les évêques, les prêtres sont confrontés à toutes les fragilités qui touchent, un jour, les êtres qui ont été admirés, suivis, respectés, écoutés. Il revient aux prêtres d’offrir le Sacrifice du Christ et la vie de ses frères. Ils savent que l’offrande de sa leur propre vie porte des fruits en Jésus Christ et par lui.

Par ce numéro de Documents Épiscopat, la commission des prêtres ainés souhaite en quelques analyses, propositions et témoignages manifester qu’au-delà des âges et des statuts, le ministère des prêtres aînés est attendu. Il a sa place au cœur de l’Église diocésaine avec son originalité et sa fécondité.

Sur le même thème

  • couv_DE_mission_de_France

    Documents Episcopat

    Des outils pour analyser et mettre en perspective les grands thèmes qui traversent notre société. Le bulletin Documents Episcopat publie des textes et documents écrits par des personnes en responsabilité dans l’Eglise, des enseignants et des experts, sur des sujets d’ordre théologique, éthique et pastoral. boutique en ligne Guide de l’Eglise catholique

boutique en ligne

logo_publications_cef

Guide de l'Eglise catholique

annuaire