Voyage du pape François au Myanmar et au Bangladesh

Pour son 21e voyage apostolique, le Pape François se rendra du 26 novembre au 2 décembre au Myanmar et au Bangladesh. Ce voyage, aux multiples enjeux, sera placé sous le signe de la paix et de la réconciliation.

Discours du Pape François

Les enjeux du voyage apostolique

Les enjeux du voyage apostolique en Birmanie et au Bangladesh

Plus qu’un voyage, une aventure ! Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Greg Burke, ne minimise pas la complexité de ce 21ème déplacement du pape François à l’étranger. Un vrai casse-tête diplomatique dans un contexte de crise. Première étape la Birmanie, qui vient tout juste de sortir d’une longue dictature militaire, mais où le respect des libertés publiques et des droits civils reste un défi important.

Présentation du Myanmar et du Bangladesh

  • Le Myanmar : le pays et son Église

    Le Myanmar : le pays et son Église. Le Pape François se rendra du dimanche 26 novembre au jeudi 30 novembre au Myanmar (Birmanie). Présentation du pays.

  • L’Église catholique du Bangladesh

    Le Bangladesh, situé au fond du Golfe du Bengale en Asie du Sud, est le pays des multiples fleuves. D’une surface de 147 570 km2, le pays fait frontière avec l’Inde, et sur une petite distance avec la Birmanie. La population se monte à 163 millions. La plupart sont musulmans à 90%. On trouve aussi des hindouistes, des bouddhistes et quelques chrétiens.

  • Deux prêtres birmans à Paris

    En Birmanie du 27 au 30 novembre, le pape François visitera une petite communauté catholique au cœur d’un pays majoritairement bouddhiste. Paris Notre-Dame a interrogé deux prêtres birmans accueillis aux Missions étrangères de Paris (MEP). Ils nous parlent des enjeux complexes de cette visite.

Sur Twitter

En vidéo

Entretien avec le Cardinal Charles Maung Bo, archevêque de Rangoun.