Œuvre d’Orient : lancement de l’opération “de Lourdes à Ninive”

Après neuf mois de combats appuyée par la coalition internationale, la bataille de Mossoul (Irak) s’est terminée le 9 juillet. S’engage désormais le temps de la Reconstruction. Monseigneur Pascal Gollnisch, directeur de L’Œuvre d’Orient (ONG française) particulièrement touché en janvier par le saccage des églises et sanctuaires de la plaine de Ninive a décidé de mener une opération symbolique auprès des chrétiens. L’objectif ? Installer quinze statues de Notre-Dame de Lourdes dans les villages chrétiens d’Irak.

1707 Benediction Vierges (00000002)Après un long périple, les quinze vierges de Lourdes acheminées par camion sont arrivées à Erbil (Kurdistan irakien) en début de semaine grâce à l’initiative de L’Œuvre d’Orient, association venant en aide aux chrétiens d’Orient. L’opération “De Lourdes à Ninive” lancée en novembre 2016, vise à remplacer toutes les statues détruites par l’État islamique (EI).

Monseigneur Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, avait béni, en février, lors d’une petite cérémonie, les Vierges de Lourdes. Jeudi, une nouvelle bénédiction à Mar Shmouni, Ankawa (quartier chrétien d’Erbil) s’est déroulée en présence de Monseigneur Petros Moshe, archevêque syro-catholique de Mossoul et des chrétiens chaldéens et syriaques, catholiques et orthodoxes.

De l’importance de planifier des actions symboliques

Penser la Reconstruction? Tel est désormais l’enjeu de l’association qui mène des actions concrètes et aussi symboliques. Les Vierges de Lourdes vont être installées dans les villages de la Plaine de Ninive, localités libérées dans les premières semaines de l’opération de reconquête. Les milliers de chrétiens, réfugiés actuellement à Erbil, espèrent retourner à Karamless, Bartella, Bashiqa, Barzani, Qaraqosh, Telescoff ou Batnaya… pour pouvoir prier à nouveau devant la Vierge de Lourdes, qui les a soutenus pendant leur trois années exil.

« Recevoir ces statues, c’est une très belle nouvelle, une nouvelle étape. Cela va nous permettre de rebâtir l’espérance. L’espérance de revenir. Nous avons confiance en la mère de Jésus. Ces statues de Lourdes ici nous protégeront » témoigne un chrétien sur place. Des cérémonies d’installation auront lieu jusqu’au 24 juillet dans les différentes paroisses chaldéennes et syriaques.