125 ans d’adoration eucharistique continue au Sacré-Cœur de Montmartre

Jusqu’au 1er juillet 2011, la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre célèbre son jubilé. Depuis 125 ans, au cœur de la capitale française, des fidèles en prière se relayent de jour comme de nuit devant le Saint-Sacrement. Rencontre avec le Père Jean Laverton, recteur de la basilique.
 

Que célèbre-t-on au cours de cette année jubilaire ?

Nous faisons mémoire de tout ce qui s’est passé depuis 125 ans et de nos pères dans la foi. La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre est née du vœu, vers 1870, de plusieurs jeunes pères de famille, dans la mouvance de Frédéric Ozanam, de redonner courage et confiance à leurs contemporains. Le site de la colline de Montmartre, avec les ruines d’une abbaye et la chapelle à mi-pente, lieu du martyre des premiers chrétiens de Paris, a été choisi. Les financements votés par les députés ont été entièrement englouti dans les fondations de l’édifice. C’est la générosité des fidèles, pendant trente ans, qui a permis d’achever la construction. Dès 1876, le Saint-Sacrement est exposé tous les vendredis, puis trois jours par semaine. En 1885, l’adoration continue débute. À ce jour elle n’a jamais été interrompue ! Les fidèles sont présents de jour comme de nuit. Cette année jubilaire nous offre de rendre grâces pour les jeunes pères, pour ceux qui ont institué l’adoration eucharistique et pour la générosité des fidèles. Elle nous invite à poursuivre cette magnifique histoire, à faire de cette architecture romano-byzantine un lieu vivant qui fait partie de la ville et de la vie spirituelle.
 

Quelles sont les démarches qui rythment cette année jubilaire ?

L’année a été ouverte le 4 juin 2010 par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris. Comme chaque année, des personnes, individuellement ou en famille, viennent adorer. Des paroisses ont également renouvelées la démarche. Des diocèses avec leurs évêques sont venus, même de loin : Nice, Tours, Blois, Rouen, etc. D’autres encore ont prévu de faire le déplacement. Tout au long de l’année, les personnes qui entrent dans la démarche jubilaire peuvent recevoir l’indulgence plénière, accordée par le Pape. Pour cela, il faut vivre un temps adoration, participer à une eucharistie, se confesser et prier aux intentions du pape Benoît XVI. Autant de pratiques qui sont le signe d’une volonté de renouveau intérieur.
 

Quels sont les prochains grands temps forts ?

Les 8, 9 et 10 avril prochains, nous organisons un évènement pour la préparation des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) et en vue de la béatification de Jean-Paul II. Nous avons la chance de recevoir Mgr Renato Boccardo, archevêque de Spoleto-Norcia (Italie), proche de Jean-Paul II et responsable des JMJ pendant dix ans. Des célébrations, des conférences, des démarches auprès de la croix seront proposées tout au long de ces journées. Mgr Boccardo témoignera en particulier de sa mission au service des JMJ auprès de Jean-Paul II. Il interviendra aussi sur « l’évêque serviteur de la nouvelle évangélisation », sur le sens des nombreux voyages du précédent pape et de sa volonté d’être témoin de la Miséricorde. Autre prochain temps important : le chemin de Croix du Vendredi Saint sera présidé par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, et marqué par la présence d’environ deux cents jeunes des grands collèges parisiens.
 

Percevez-vous déjà quelques fruits de cette année ?

L’affluence est nettement supérieure cette année et j’espère que cela dure ! Avec l’équipe des dix prêtres sur la basilique et des seize bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre, nous recevons de très beaux témoignages de conversion, soit en confession, soit en entretien, soit un visiteur nous interpelle. Je voudrais rappeler la phrase dite par Jean-Paul II le 1er juin 1980, à la suite de sa première visite ici et après un beau discours dans lequel il liait l’adoration, le cœur du christ et la Miséricorde divine : « Je vous confesse que cette visite est un instant privilégié pour moi et pour toute ma vie. »
 

Sur le même thème

  • Carême et Pâques

    Carême, Semaine Sainte et Pâques

    Pâques est le cœur même de la foi chrétienne. C’est pourquoi les chrétiens se préparent à la fête de Pâques depuis le début du Carême, et en particulier tout au long de la Semaine Sainte.

  • JMJ 2011

    JMJ Madrid 2011

    XXVIèmes Journées Mondiales de la Jeunesse du 16 au 21 août 2011 à Madrid. Plus de 50 000 jeunes français sont présents. Le thème choisi par le pape Benoît XVI de Madrid est : « Enracinés et fondés dans le Christ, affermis dans la foi » (Colossiens 2,7).

  • Jean-Paul II en 1980, premier voyage en France

    Béatification de Jean-Paul II

    Revivez la béatification de Jean-Paul II, dimanche 1er mai 2011 à Rome : interviews, actualités, flashs vidéos et repères pour comprendre cet immense évènement.