Projet « Reech eng Hand » (« Tends la main »)

Le projet « Reech eng Hand – Tends la main » est un projet diocésain qui repose sur l’engagement des paroisses, des associations et des communautés religieuses. Il s’organise au niveau local avec les réfugiés reconnus et les demandeurs de protection internationale qui habitent dans ces paroisses.

Après la dernière grande vague d’immigration due au conflit en ex-Yougoslavie dans les années 1990, l’exode de milliers de personnes du Proche et du Moyen Orient pose de sérieux défis en matière d’accueil et d’intégration de ces personnes déplacées, surtout dans les pays voisins des zones de conflit et maintenant dans les États de l’Union européenne.

La hausse des demandes de protection internationale est continue et s’accélère depuis le début du conflit.

Vu ce contexte douloureux et de grande actualité, l’Église catholique à Luxembourg a voulu par le projet « Reech eng Hand » montrer sa solidarité avec toutes les personnes déplacées au péril de leurs vies.

 

Voir le projet en détail

Sur le même thème

  • Migrations

    Les évêques belges rendent visite aux réfugiés et aux migrants

    À l’occasion de la journée mondiale du migrant et du réfugié le 14 janvier, les évêques de Belgique ont visité des familles de réfugiés dans leur diocèse.   Archevêché de Malines-Bruxelles Malines :l e Cardinal Jozef De Kesel a rendu visite à une famille de réfugiés à Malines. Vicariat du Brabant wallon : Mgr Jean-Luc Hudsyn a rendu visite à une famille de réfugiés à […]

  • Migrations

    Message des évêques de Belgique sur l’accueil des réfugiés syriens

    « J’étais étranger et vous m’avez accueilli (Mt 25,34). Ne pas nous replier sur nous-mêmes, ne pas rechercher seulement notre intérêt personnel : tel est le chemin d’avenir qui s’ouvre devant nous ; il nous permet de construire notre existence les uns avec les autres et de bâtir une société humaine et conviviale. » Message des évêques de Belgique […]