La liturgie face au défi de la sauvegarde de la création

Fleurir liturgie

Le site internet liturgie.catholique.fr se met au diapason de la Saison de la création en proposant un dossier très complet sur la liturgie comme source de conversion à l’écologie intégrale. La liturgie vécue tout au long de l’année offre un chemin de « conversion spirituelle profonde » :  on y contemple le renouvellement de la création opéré par le Christ, ce qui entraîne à relever le défi de la conversion écologique.

Nous vous invitons à y découvrir les articles suivants :

Laudato Si’, entre désert et jardin : des pistes pour le fleurissement dans la liturgie

Dans ce texte, Elena Lasida présente l’encyclique « Laudato Si’ » en faisant des liens entre l’encyclique et la mission « Fleurir en liturgie » et suggère des pistes concrètes pour le fleurissement. Il s’agit de la retranscription d’une intervention donnée dans le cadre de la session nationale Fleurir en liturgie sur le thème « L’Alliance, entre désert et jardin » le 21 novembre 2017.

Messe Laudato Si’ pour la Création : un dialogue entre les fleurs et les notes

La création de la messe Laudato Si’ en septembre 2018 à la basilique Notre-Dame de Fourvière a été l’occasion d’une réflexion de la part de Caroline Royané, responsable de la commission « Fleurir en liturgie » du diocèse de Lyon, sur l’importance d’une collaboration entre les services liturgiques.

L’Alliance, entre désert et jardin

Dans ce texte, le père Billon retrace l’alliance entre Dieu et les êtres humains qui traverse la Bible de l’arbre de la connaissance du bien et du mal à l’arbre de la croix du Christ. Toute l’histoire de l’alliance rompue et de l’alliance renouvelée se déroule au jardin et dans le désert. Il s’agit de la retranscription d’une intervention donnée dans le cadre de la session nationale Fleurir en liturgie sur le thème « L’Alliance, entre désert et jardin » le 22 novembre 2017.

Saison de la Création : quelques pistes pour célébrer une eucharistie

On trouvera ci-après quelques suggestions en vue de faciliter la préparation et l’organisation des célébrations qui jalonnent la Saison de la Création, du 1er septembre au 4 octobre.

La liturgie face au défi de la sauvegarde de la Création

Depuis 2015, chaque 1er septembre, les catholiques sont invités à célébrer une Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création. Certaines communautés prolongent par une « Saison de la création » jusqu’au 4 octobre, fête de saint François d’Assise, proclamé en 1979 « patron céleste de ceux qui se préoccupent d’écologie » par Jean-Paul II. Mais au‑delà de ces temps forts annuels, la liturgie elle-même encourage à relever le défi de l’écologie.