La CEF et la CORREF expriment leur très vive inquiétude suite à l’enlèvement de sept personnes en Haïti

La Conférence des évêques de France et la Conférence des Religieux et Religieuses de France expriment leur très vive inquiétude suite à l’enlèvement de sept personnes en Haïti dont une religieuse et un prêtre religieux français. La grande pauvreté de ce pays alliée aux contestations politiques accroit l’insécurité déjà très prégnante depuis de nombreuses années. 

L’Eglise de France et la vie religieuse connaissent une proximité particulière avec l’Eglise d’Haïti et l’ensemble de ce pays. 

Dans ce temps d’angoisse pour nos frères et sœurs kidnappés, elles veulent assurer les catholiques d’Haïti et tous ses habitants de leur soutien et de leur prière. 

Les deux conférences enjoignent les ravisseurs de libérer les hommes et les femmes de paix qu’ils ont enlevés et de ne pas ajouter encore de la haine là où se trouvent déjà la pauvreté et l’insécurité.

Sur le même thème

Contacts presse :

M.Vincent Neymon
Secrétaire général adjoint
Directeur de la communication
Porte-parole

P. Hugues de Woillemont
Secrétaire général
Porte-parole

Mme Virginie Topcha
Chargée des relations avec les médias

Tél: 06 23 02 96 94
communication@cef.fr

Conférence des évêques de France
58 av. de Breteuil
75007 Paris
Contact média Accréditations auprès de la CEF