Déclaration de Mgr Santier après les attentats déjoués contre deux églises à Villejuif

Déclaration de Mgr Michel Santier, évêque de Créteil aux catholiques de son diocèse après les attentats déjoués contre deux églises à Villejuif, mercredi 22 avril 2015

Mgr Michel SantierMercredi matin, nous apprenions par une dépêche du ministère de l’intérieur qu’un jeune étudiant en informatique projetait de manière imminente un attentat, vraisemblablement contre une ou deux églises à Villejuif.
Depuis, les investigations ont permis d’établir son implication dans le meurtre d’une jeune maman, Aurélie Châtelain, arrivée la veille en vue de participer à un stage de formation professionnelle. Nous redisons notre sincère compassion à cette famille brisée, que je vous demande de porter dans vos prières.

Je tiens par ailleurs à remercier les services de l’État, qui ont permis de déjouer ces attentats.

Je sais bien que l’émotion déborde au-delà des catholiques pratiquants et que beaucoup de Français sont touchés dans ce qui fonde leur histoire et leur mémoire profonde.

Après la stupeur et l’incompréhension d’une telle nouvelle, je demande à tous les catholiques du Val-de-Marne de rester unis et de ne pas céder à la peur !
Nos églises doivent rester ouvertes !
Nos célébrations doivent continuer à célébrer notre Espérance !
Nos communautés doivent être vigilantes !

Régulièrement, nous découvrons par la télévision et la presse, les exactions dont sont victimes les Chrétiens d’Orient ! Touchés dans leur chair, privés de leurs biens, ils résistent et continuent de proclamer leur foi en un Dieu d’Amour, tissant des ponts entre les diverses communautés de croyants et d’incroyants.
Aujourd’hui, ces événements val-de-marnais aiguisent vivement notre conscience : Oui, « nous sommes tous des chrétiens d’Orient », parce que nous sommes tous, chrétiens !

Notre résistance, ici en Val-de-Marne ne se fera ni par les armes, ni par la psychose ! Nous résisterons par notre calme, notre discernement, notre capacité à croire en la fraternité entre tous les peuples, entre tous les croyants, de toutes les confessions chrétiennes et de toutes les religions ! C’est notre rempart contre la violence.
Sur la croix, le Christ a tué la haine, et fait de nous des messagers de Paix

Enracinés dans l’Evangile, portés par l’Espérance en Jésus-Christ, je vous invite donc à aller plus loin dans l’élan de fraternité.
Soyons nombreux dans nos églises, ce dimanche … et les dimanches suivants.

Michel Santier
Evêque de Créteil

Sur le même thème

  • Dédicace du relais JXXIII

    Les catholiques ne céderont pas à la peur

    Dans le contexte de tension et d’inquiétude créé par l’arrestation d’un terroriste présumé qui visait des églises catholiques dans le Val-de-Marne, mercredi 22 avril 2015, la Conférence des Evêques de France rappelle l’importance de ne pas céder à la peur et de poursuivre le dialogue interreligieux.

logo_cef_guide

maison-de-la-conference-des-eveque-de-franceMaison de la Conférence des évêques de France
58 avenue de Breteuil,
75007 Paris,
tél : 01 72 36 68 00.

Coordonnées des Services nationaux de la Conférence des évêques de France.

Déclaration du Conseil d'Eglises Chrétiennes en France