Benoît en année de sas entre études et ministère

Rencontre avec Benoit d’Argenlieu du groupement paroissial Saint Quentin-Saint Victor de Guyancourt, en année de sas entre études et ministères.

Benoit d'Argenlieu« Encaisser la vague » ; c’est l’image qu’utilise Benoît d’Argenlieu, 34 ans, pour évoquer, après deux années de maîtrise en théologie, sa plongée dans la réalité concrète de la vie pastorale. Benoît est en effet, aux côtés du nouveau curé du groupement paroissial Saint Quentin-Saint Victor de Guyancourt, l’un de ses deux vicaires. La paroisse a été confiée à la Communauté de l’Emmanuel pour y prendre le relais d’un prêtre « hyper efficace qui avait plein de talents ».

Si la vie communautaire de son équipe de prêtres est « forte » et la paroisse « dynamique », Benoît reconnaît avoir ignoré « quelle charge de travail l’attendrait ainsi que la charge mentale qu’elle représenterait ».

À quelques semaines de la fin du cursus, le bilan est largement positif. Non seulement l’expérience s’est avérée « plus que super » quant à l’ambiance confraternelle, mais  « extrêmement précieuse en terme de discernement et de prise de recul ». Paradoxe de ces mardis « volés » à la mission : « j’ai, assure-t-il, gagné du temps plus que je n’en ai perdu sur une quantité de petits problèmes pratiques grâce à nos échanges de bonnes idées et de bonnes pratiques concrètes ».

Vicaires VersaillesÀ cela s’ajoute le réconfort de voir que d’autres partagent ses difficultés et la chance de les porter ensemble dans la prière. « Ce n’est pas juste un lieu de formation permettant d’acquérir des connaissances mais un vrai lieu de relecture de nos pratiques afin d’intégrer ce que nous vivons et pas seulement de répéter ce qui se faisait ou de répondre à des sollicitations », développe Benoît. Le fait d’être absent un jour par semaine l’a également obligé « à déléguer ; ce qui a permis de faire grandir en autonomie missionnaire des laïcs ».

« Les fruits, tient-il à conclure, ne sont pas seulement pour moi mais pour toute mon équipe. J’ai peut-être apporté un peu de la paix de cette journée de sas à mon équipe, lors de la zone de turbulences traversée dans les débuts ».

Chantal Joly

Sur le même thème

  • I de chatellus

    Un réseau à l’écoute des familles et des couples

    Family Phone, un partenariat d’écoutants bénévoles et de professionnels, permet à tout parent ou conjoint à la recherche d’aide ou de conseils de trouver une réponse. Isabelle de Chatellus, responsable depuis septembre 2018 avec son mari Frédéric du service diocésain de la mission pour la famille, présente cette initiative unique dans l’Église de France par son ampleur.

  • ESE-EQUIPE 2018-2019

    Réveiller l’élan missionnaire des paroisses

    Bénévoles et responsables d’une équipe de quinze personnes, Béatrice et Jason mettent leur expérience de paroissiens engagés pour redonner aux chrétiens du diocèse l’envie d’être des disciples missionnaires.

  • Philippe Duquenoy

    L’Église des Yvelines fraternelles avec les plus fragiles

    Le diocèse de Versailles compte à ce jour 28 groupes au sein desquels des personnes en précarité et d’autres partagent la Parole de Dieu et l’amitié. Philippe Duquenoy, responsable de la Diaconie, évoque ces « Équipes Fraternelles ».

  • P1540885

    Versailles : Un diocèse encouragé à évangéliser

    Mgr Éric Aumônier, évêque de Versailles, évoque les richesses humaines et spirituelles de son diocèse, au-delà des clichés et des méconnaissances dont celui-ci est parfois l’objet. Un diocèse où neuf nouveaux prêtres seront ordonnés ce 30 juin 2019.

  • ONESIME

    Des frères pour les sortants de prison

    Sept équipes constituent pour l’instant, sur le diocèse de Versailles, un premier réseau d’accompagnement fraternel à destination des personnes sortant de prison.

  • Mathieu de Raimond

    Une école pour les « tout jeunes prêtres » ?

    Pour soutenir ses jeunes prêtres dans leur première année de ministère, l’évêque de Versailles a initié des mardis hebdomadaires conçus comme des temps « de recul et d’aide à l’insertion dans le ministère » selon la formule du Père Mathieu de Raimond, qui les accompagne.

  • 30 Juin 2013 : Ordination de huit nouveaux prêtres par Mgr Eric AUMONIER, év. de Versailles, en la Cath. Saint-Louis. Versailles (78) France.

June 30, 2013 : 8 ordinations to the priesthood by bishop Eric AUMONIER in St Louis cath. Versailles (78) France.

    Des séminaristes enracinés

    Le 30 juin prochain, le diocèse de Versailles célébrera l’ordination de neuf nouveaux prêtres. L’aboutissement d’une formation humaine, spirituelle, intellectuelle et pastorale ajustée à chacun ainsi qu’à notre temps, comme la présente le Père Matthieu Dupont, supérieur depuis cinq ans du séminaire de Versailles.