La paix en fête dans le diocèse d’Arras

Dans le cadre des commémorations liées au centenaire de la Première Guerre mondiale, l’association Centenaire pour la paix organisait un grand rassemblement international pour la paix du 19 au 22 avril 2018 à Arras, Lille et dans différents lieux de mémoire de l’Artois.

Cet évènement, intitulé Faites la paix, avait pour objectif de faire mémoire, comprendre, construire et manifester la paix. Ouvert à tous, il avait reçu le Label officiel Mission Centenaire 14-18. Des concerts, des spectacles, des projections de films et documentaires, des conférences ou encore une chaîne humaine de 15 kilomètres pour la paix étaient au programme de ces quatre jours pour fêter la paix. Faites la paix, ce furent quatre jours magnifiques, vécus sous un soleil radieux, résumés en chiffres : cinq ans de préparation, 600 bénévoles investis dans l’organisation des quatre jours et une quinzaine de nationalités représentées (France, Allemagne, Grande-Bretagne, États-Unis, Chili, Kenya, Russie, Philippines, Belgique, Canada, Algérie …) durant les quatre jours.

Jeudi 19 avril – Faire mémoire

Jeudi 19 avril 2018 - cérémonie pour la paix (Photos Diocèse de Lille)21600 enfants réunis dans la chorale lors de la cérémonie pour la paix (issus de 14 écoles élémentaires du Pas-de-Calais)

20 représentants religieux réunis à la nécropole de Notre-Dame de Lorette lors de la cérémonie pour la paix (catholiques, anglicans, israélite, musulmans, protestants et bouddhistes)

Vendredi 20 avril – Comprendre 

  • 27 conférenciers (Italie, Afrique du Sud, Rwanda, Burundi, Grèce, Colombie…) lors du Campus de la paix à l’Université catholique de Lille
  • 500 participants (Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, Pérou, Australie…) au Campus de la paix à l’Université catholique de Lille

Samedi 21 avril – Construire et Fêter la paix

  • 4 100 personnes accueillies à la Maison diocésaine d’Arras, rebaptisée Maison des amis de la paix. Sept « villages » avaient été créés autour des thèmes de l’éducation à la paix, la justice sociale et le droit, la non-violence active, la transition écologique, la rencontre entre les cultures, les religions au service de la paix et la paix avec soi-même.

La journée était rythmée par des temps festifs et musicaux, à partager entre amis et en famille.

  • Un millier de colombes en papier réalisées par les participants présents à la Maison des Amis de la paix ou amenées depuis chez eux en symbole d’une action de paix menée depuis le mois d’octobre.

Dimanche 22 avril – Manifester la paix – Chaîne humaine le long de la ligne de front

  • Un « noyau dur » de vingt bénévoles, rejoints par 450 bénévoles pour la journée du dimanche
  • 55 marcheurs pour la marche de nuit de 25 km reliant Arras à Notre-Dame de Lorette.
  • 70 personnes présentes pour le dernier kilomètre de cette marche, le « kilomètre de la paix »
  • 4 500 participants à la chaîne humaine le long de la ligne de front (passant par Souchez, le mémorial canadien de Vimy, Neuville-Saint-Vaast)
  • 390 colombes lâchéesdepuis les trois sites de rassemblement de la chaîne humaine (terrain de football de Neuville-Saint-Vaast, mémorial canadien de Vimy et parc René Cassin de Souchez)
  • 46 groupes de 70 personnes: des grandes familles aux écoles en passant par des paroisses, groupes scouts, clubs de marche
  • 14 900 bracelets avec des noms de victimes tuées par la violence des armes depuis 100 ans (guerre, conflits, attentas, victimes des divers conflits) remis à chaque participant à la chaîne.

Sur le même thème

  • Mgr Jaeger

    Mgr Jaeger, évêque d’Arras : « notre département a pris conscience de ses atouts ! »

    Monseigneur Jean-Paul Jaeger est évêque d’Arras, Boulogne et Saint-Omer depuis vingt ans. L’occasion de revenir avec lui sur ces deux décennies passées à la tête de ce diocèse de près d’un million et demi d’habitants qui s’étend sur l’ensemble du département du Pas-de-Calais.

  • Abbaye de Wisques

    Les bénédictines de Wisques, insérées au cœur de la vie diocésaine

    A quelques kilomètres de Saint-Omer, dans la campagne audomaroise, les moniales de Wisques vivent selon la règle de Saint Benoît, écrite au VI° siècle. Rencontre avec ces religieuses qui ont récemment élu leur nouvelle mère abbesse.

  • Eglise d'Arras 1 - 6 janvier 2017 - Récollement églises 2

    Réseau Eglises ouvertes : Rendre les églises visibles et accueillantes

    Apparu en 2015 dans le diocèse d’Arras, le réseau « Églises ouvertes Nord de France » regroupe à ce jour quarante-quatre églises au nord de Paris. Édifices dans lesquels de nombreuses actions sont menées tout au long de l’année.

  • Une plume au-dessus de la mitraille- Audrey Cassan et Jean Capelain5

    Dans les coulisses de la création de la BD « Une plume au-dessus de la mitraille »

    Audrey Cassan, l’archiviste diocésain, et Jean Capelain, le graphiste diocésain, ont travaillé pendant trois années sur la bande-dessinée Une plume au-dessus de la mitraille, issue des témoignages de prêtres du diocèse d’Arras qui ont vécu la Grande Guerre. Un ouvrage publié dans le cadre de Faites la paix.

  • Père Bruno Dubreucq9

    Bruno Dubreucq, un curé de campagne « au service »

    Bruno Dubreucq est un curé de campagne « au service » de l’Église. Depuis 2015, ce prêtre de 65 ans est à la tête d’un ensemble paroissial rural, dans l’ouest du diocèse d’Arras. Ordonné prêtre en 1980, à l’âge de 26 ans, l’abbé Bruno Dubreucq a effectué l’essentiel de ses ministères en milieu rural. Quoi de plus […]

  • Jeunes hospitaliers de Lourdes

    Jeunes hospitaliers : « Nous formons une grande famille »

    Très vite après les apparitions de la Vierge Marie à Bernadette en 1858, Lourdes est devenu un lieu de pèlerinage, aujourd’hui fréquenté par des millions de personnes. Chaque année, des milliers de personnes participent aux voyages proposés en juin et en août par le diocèse d’Arras. Parmi eux se trouvent des personnes âgées ou handicapées […]