Homélie du dimanche 31 mai 2020

Dimanche 31 mai 2020
Célébration de la Pentecôte

La venue de l’Esprit-Saint
Références bibliques :

Lecture des Actes des Apôtres. 2. 1 à 11 : « Nous entendons dans nos langues proclamer les merveilles de Dieu. »
Psaume 103 : « Tu envoies ton souffle. Ils sont créés; tu renouvelles la face de la terre. »
Première lettre de saint Paul aux Corinthiens : 12. 3 à 13 : « Les dons de la grâce sont variés, mais c’est toujours le même Esprit. »
Evangile selon saint Jean : 20. 19 à 23 :  » Il répandit sur eux son souffle et il leur dit : recevez l’Esprit-Saint. »

***

UN ACHEVEMENT ET UN DEBUT

Il n’y a aucune discontinuité entre le Christ-Seigneur de la Transfiguration et l’Esprit de feu qui vient sur les apôtres au matin de la Pentecôte.

La différence est que ce jour-là, l’Esprit descendit « avec puissance ». Les Actes nous disent que depuis plusieurs jours, ils étaient réunis en prière. Nul doute qu’ensemble ils aient évoqué avec la Vierge Marie, les événements, les paroles et les gestes du Christ Jésus durant les trois années qu’ils ont passées avec lui.

Ensemble, ils échangent, approfondissent, renouvellent le message vécu au quotidien et dont, sur le moment, ils n’avaient pas saisi toute la portée.

A la lumière de la Résurrection, ils relisent tout cela. Avec leurs caractères, avec leur expérience de la vie qui était la leur avant le Christ insère sa vie divine dans la leur, de leur enfance, à l’adolescence,de la virilité.

« Le jour de la Pentecôte étant arrivé… » c’est à la fois un achèvement et un début. Une voie nouvelle s’ouvre devant eux et ils s’y étaient préparés.

Nous aussi nous ne pouvons entrer dans la Pentecôte à l’improviste. Il nous faut comme eux durant cinquante jours avoir assimilé toute la substance spirituelle de cette période pascale. Il nous faut avoir eu l’expérience du Christ ressuscité.

UNIS A LA FOI DE TOUTE L’EGLISE

‘Ils se trouvaient tous ensemble… unis dans la prière ». C’était l’Eglise naissante. Ils priaient tous ensemble et ils trouvent les conditions nécessaires à la réception du Saint-Esprit…. Il y a 50 ans que tout s’est changé par cette résurection du Seigneur.

Il nous faut, à certains moments, nous retirer et nous enclore dans la chambre haute de notre âme. Mais nous ne pouvons les vivre séparés du Corps qu’est l’Eglise.

« Les fonctions… les activités … les dons sont variés. C’est toujours le même Dieu qui agit en tous. Nous avons été baptisés dans l’unique Esprit pour former un seul corps » (Saint Paul aux Corinthiens. 12. 13) Qui veut ignorer l’autorité des apôtres ou se passer de la présence maternelle de Marie ne peut recevoir l’Esprit-Saint dans la vérité.

CHACUN D’EUX LES ENTENDAIT DANS SA LANGUE.

La Pentecôte rétablit l’unité du langage et de la compréhension. L’orgueil des hommes les avait divisé aux jours de la tour de Babel. L’humble disponibilté nous met à l’écoute de Dieu et chacun peut entendre cette unique Parole.

Le langage de l’Esprit – du moins dans son sens intérieur – est aujourd’hui encore accessible à tous les hommes, à toutes les races, à toutes les nations. Le même Esprit transmet un message universel que chaque âme reconnaît cependant comme le sien propre.

Différent selon les révélations et les Sagesses que nos limites humaines ont découvert.

Mais l’Esprit de Dieu est à l’œuvre « en tout homme qui le cherche avec droiture » selon la prière eucharistique. Mais ce langage n’est pas le nôtre. Il est  » selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer… »

Il nous faut là souligner l’importance de cette parole donnée par l’Esprit. Un danger serait de la recevoir comme si c’était notre bien propre, et la transmettre comme si elle émanait de nous. La Parole est donnée à l’Eglise pour tous les temps.

Nous n’avons donc pas à nous approprier nos charismes, ni à interpréter cette Parole hors de l’Eglise. C’est elle qui est l’assurance de la fidélité à la pensée de Dieu, lui seul est charismatique, lui seul est la Vérité. C’est à cette condition que la Parole « donnée » gardera sa valeur d’universel.

ASSOCIES AUX LITURGIES QUOTIDIENNES

Nous sommes associés à cet Esprit par les Pentecôtes déjà nombreuses auxquelles, chaque année, nous nous sommes liturgiquement associés.

Mais à nous de ne jamais cesser de vivre et de transmettre dans l’Esprit, l’exigence missionnaire du Seigneur : »Vous serez mes témoins… »

C’est dans cette perspective que nous devons entendre les textes des prières eucharistiques quotidiennes, les entendre et leur donner toute leur résonance spirituelle :

– Prière eucharistique 2 : »Que nous soyons rassemblés par l’Esprit-Saint en un seul corps. » pas seulement nous les fidèles, mais l’Eglise qui est corps du Christ.
– Prière eucharistique 3 : « C’est toi qui donnes la vie, c’est toi qui sanctifie toutes choses par ton Fils Jésus-Christ notre Seigneur … avec la puissance de l’Esprit-Saint. » – « Remplis de l’Esprit-Saint, accordes-nous d’être un seul corps et un seul esprit dans le Christ. »
– Prière eucharistique 4 : « Il a envoyé d’auprès de toi, comme premier don fait aux croyants, l’Esprit qui poursuit son oeuvre dans le monde et achève toute sanctification. » –

« Rassemblés par l’Esprit-Saint en un seul corps pour qu’il soient eux-mêmes dans le Christ une vivante offrande à la louage de ta Gloire. » La liturgie rénovée par Vatican II redonne à l’Esprit-Saint son œuvre de consécration. Ce n’est pas le souffle des mots prononcés par le prêtre célébrant qui donne présence au Corps et au Sang du Christ.

C’est l’Esprit-Saint lui-même à qui le prêtre demande d’être le consécrateur, le Sanctificateur.

***
Puissions-nous, par-delà la répétition de ces prières, ne jamais les entendre d’une manière indifférente. Elles devraient au contraire nous laisser dans un long silence de contemplation, d’admiration, d’adoration, selon la salutation qui ouvre chaque liturgie : »La grâce de Jésus notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit-Saint soient toujours avec vous. »

Père Jacques Fournier
En proposant diverses lignes de réflexion, ces textes veulent être une réserve de "matériaux" , de "suggestions", pour permettre à chacun , selon le "charisme", une ou plusieurs méditations. Leur auteur a sa vie spirituelle. Chacune et chacun des lecteurs a la sienne selon la grâce de Dieu. Ces textes peuvent également servir à préparer les homélies des dimanches et fêtes à venir, chaque paragraphe formant un tout en soi.
messe du dimanche
anneeliturgique

Liturgie

NOTRE PERE (1)

Rencontrer Jésus

rencontrer jésus

MessesInfo

messes.info

Catéchèse & catéchuménat

logo du site catechese.catholique.fr