Étude sur la santé des prêtres en activité

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a souhaité la mise en place d’une étude sur la santé des prêtres diocésains en activité. Cette étude a pour origine les signaux reçus sur les problèmes de santé et d’équilibre de vie qui peuvent exister chez certains prêtres diocésains. L’objectif est de mettre en évidence les déterminants majeurs de cet état de santé. Sur le plan opérationnel les résultats de cette étude permettent l’élaboration d’actions de prévention ciblées et priorisées. Les résultats présentés reposent sur l’analyse de l’ensemble des réponses recueillies du 27 février au 30 juin 2020. Au total, les réponses de 42% des prêtres de la population totale concernée ont pu être recueillies et analysées. Ces résultats représentent donc une source d’information riche et exhaustive. Cette étude est présentée aux évêques de France réunis en Assemblée plénière extraordinaire le 25 novembre 2020.

La santé des prêtres est de la responsabilité de tout le peuple de Dieu !

Un Comité de pilotage composé de prêtres diocésains de toute la France, d’un évêque et d’experts a été chargé par la Conférence des évêques de France de conduire cette étude. Sous la présidence de Mgr Benoît Bertrand, évêque de Mende, il réunit le Jean-Christophe Meyer (CEF), P. Emmanuel Boudet (Union Saint-Martin), 4 prêtres diocésains –  P.  Philippe Potier  (Versailles), P. Eric Rougier (Rouen), P. François Guillaumin (Moulins), P. Séverin Biogolo Ngono (Arras), Mme Bernadette Joly, Infirmière au service social du diocèse de Chambéry, Mme Myriam Jaupitre, responsable de l’équipe d’accompagnement des prêtres du diocèse de Lille, Docteur Didier Potier, conseiller médical de l’Union Saint Martin et Mme Marie Baudoin (Union Saint-Martin).

Financée pour partie égale par la Fondation nationale du Clergé et par la Mutuelle Saint-Martin Action Sociale, le promoteur étant l’Union Saint-Martin, l’étude a été réalisée par un cabinet spécialisé indépendant, Icone Médiation Santé.

6313 prêtres correspondaient à la cible, rattachés à 105 diocèses. 3593 réponses ont été enregistrées dont 2656 exploitables (autres questionnaires incomplets ou hors cible). Au total, les réponses de 42% des prêtres de la population totale concernée ont pu être recueillies et analysées. Ces résultats représentent donc une source d’information riche et exhaustive.

On notera que la pandémie et le confinement ont eu un impact sur le programme des relances et ont conduit le comité de pilotage à prolonger la période de consultation. Les comparaisons statistiques ont été effectuées entre la période initiale et la période de prolongation, quelques écarts de réponse ont été observés mais ils concernent peu d’items et la population concernée est faible en proportion de l’échantillon global. En conséquence, les résultats présentés reposent sur l’analyse de l’ensemble des réponses recueillies du 27 février au 30 juin 2020.

Les résultats observés ont été confrontés à diverses sources statistiques :

  • Rapport 2017 de la DREES sur l’état de santé de la population en France (hommes de plus de 15 ans)
  • Étude de l’ORS auprès des médecins généralistes en Limousin – octobre 2015

Profil des répondants

enquete-sante-pretres-2020-format-web-V2 _1.png

Âge : 15% des répondants ont moins de 40 ans, 65 % ont entre 40 et 64 ans et 20 % ont entre 65 et 75 ans.
Origine : 79 % des répondants sont français, 21 % sont étrangers.
Secteur d’exercice : 30 % des répondants sont dans le secteur rural, 25 % dans le secteur semi-urbain, 45 % urbain.
Nombre d’années d’ordinations : 19 % des répondants ont été ordonnés il y a moins de 10 ans, 26 % entre 10 et 19 ans, 55% il y a 20 ans ou plus.
Ministère exercé : 85 % des répondants sont en paroisse, 27 % en aumôneries, 30 % dans un service diocésain, 11 % dans l’enseignement, 7 % en études, 1.7 % en travail salarié, 0,6 % sans ministère.

Les prêtres répondants sont plus jeunes que la population-cible (chiffres de 2015 de la Conférence des évêques de France). La sous-représentation des prêtres les plus âgés doit être prise en compte dans les extrapolations des problèmes de santé à l’ensemble de la population-cible. 

Activité des répondants

enquete-sante-pretres-2020-format-web-V2 _ 2.png

Heures de travail : 47 % des répondants travaillent entre 9 et 12h par jour (moyenne à 9,4 heure et médiane à 9h). 48 % estiment avoir une surcharge occasionnelle de travail, 33 % une charge normale et 19 % une charge permanente.
Repos hebdomadaire : 46 % des répondants déclarent avoir un jour de repos par semaine, 33 % une demi-journée de repos par semaine, 6 % aucune journée de repos.
Vacances : 50 % des répondants déclarent avoir trois à quatre semaines de vacances par an (moyenne et médiane à quatre), 18 % une à deux semaines par an, 5 % aucune semaine de vacances par an.
Sommeil : 62 % des répondants estiment avoir un temps de sommeil suffisant, 27 % non suffisant.
Déplacements : 39 % des répondants estiment un temps de déplacement entre trois et six heures par semaine, 19 % entre six et neuf heures par semaine, 6 % entre neuf et douze heures par semaine. En moyenne, ils se déplacent de 821 km par mois. 25 % des répondants font 200 km ou moins par mois, 25 % font plus de 1200 km. 13 % des participants déclarent faire entre 2000 et 5000 km par mois en véhicule motorisé personnel.

9,4 heures de travail par jour en moyenne, une charge de travail considérée comme trop lourde par près de 20 % des prêtres, avec en moyenne près d’une journée et demie de repos par semaine et quatre semaines de vacances par an.

Mode de vie

enquete-sante-pretres-2020-format-web-V2 _ 3.png

Lieu de vie : 54 % des répondants vivent seul, 38 % vivent en équipe sacerdotale.
Tâches ménagères : 55 % des répondants ont une aide pour les tâches ménagères.
Loisirs : lecture pour 64 % des répondants, activité physique et sportive pour 58 %, écrans pour 47 %, sorties pour 30 %.

Plus de la moitié des prêtres vivent seuls, une aide-ménagère est présente pour plus de 50 % des répondants, la lecture et l’activité sportive sont les principaux loisirs. 

Soutien social

enquete-sante-pretres-2020-format-web-V2 _ 4.png

Groupe de parole : 54 % des répondants déclarent participer régulièrement à des groupes de parole.
Accompagnement individuel : 66 % des répondants ont un accompagnement individuel (spirituel, coaching,…)
Soutien des collègues : près de 69 % déclarent pouvoir compter souvent ou toujours sur leurs collègues, 4 % jamais.
Soutien de la famille, des amis : 37 % des répondants estiment pouvoir compter sur leurs proches vouent, 47 % toujours.
Estime du ministère par les supérieurs : 25 % des répondants estiment que leur ministère est toujours estimé à la sa juste valeur par ses supérieurs, 25 % parfois et 8 % jamais.

Deux tiers des répondants participent à un groupe de parole régulier, de même pour l’accompagnement individuel. Un soutien par les collègues et les proches est présent pour la plupart. Un quart considère être toujours estimé à sa juste valeur par ses supérieurs. 

État de santé et déterminants de santé

enquete-sante-pretres-2020-format-web-V2 _5.png

État de santé perçu : 33 % des participants estiment avoir un assez bon état de santé, 46 % un bon état de santé, 15 % un très bon état de santé.
Maladie chronique : 45 % des participants déclarent avoir une maladie ou un problème de santé chronique ou de caractère durable. 
Limitation d’activités : 4 % des participants estiment être fortement limités, 22 % limités mais peu fortement.
Activité physique : 58 % des participants font de l’activité physique tous les jours ou plusieurs fois par semaine, 24 % une fois par semaine, 18 % moins souvent ou jamais.
Consommation de fruits : 58 % des participants déclarent consommer des fruits au moins une fois par jour.
Consommation de légumes : 56 % des participants déclarent en consommer au mois une fois par jour.
Tabac : près de 88 % des participants sont non-fumeurs. Parmi les fumeurs, 77 % des participants fument moins de dix cigarettes par jour. 2 % sont des gros fumeurs (plus de 30 cigarettes par jour).
Alcool : 8 % n’en consomme jamais. Environ 30 % en consomme au moins quatre fois par semaine. Parmi les consommateurs, 73 % en consomme un à deux verres, 1,5 % plus de sept verres par jour de consommation. D’après le score AUDIT-C, 43 % des participants ont un mésusage de l’alcool et 0,5 % en dépendance. D’après les profils de consommateurs, 18 % des participants sont des consommateurs à risque ponctuel d’alcoolisation excessive, 7 % à risque chronique et 1 % présente une alcoolodépendance.

Un assez bon état de santé majoritairement perçu par les prêtres, peu de limitation d’activités même si 45 % des participants présentent une maladie chronique. Peu de fumeurs. La majorité des prêtres réalise une activité physique régulière. Plus de deux prêtres répondants sur cinq présentent un mésusage de l’alcool. 8 % des répondants ont un risque chronique ou de dépendance à l’alcool.

État de santé physique

enquete-sante-pretres-2020-format-web-V2 _6.png

Problèmes de santé au cours des douze derniers mois : près de 45 % des répondants présentent au moins deux problèmes de santé, 29 % aucun. Deux maladies principalement présentes : douleurs chroniques du dos et hypertension artérielle (HTA).
Examen périodique de santé : 64 % des répondants y ont participé dans les cinq dernières années.
Dépistage du cancer colorectal : moins de 30 % des répondants n’a jamais participé, 48 % au moins une fois au cours des deux dernières années.
Vaccination contre la grippe : près de 66 % des répondants sont vaccinés.
Déclaration auprès d’un médecin traitant : un peu plus de 10 % des répondants n’ont pas de médecin traitant déclaré.
Dernières consultations chez le dentiste : 56 % des répondants ont consulté il y a moins d’un an, 23 % plus de deux ans.
IMC (indice de masse corporelle) : 43 % des répondants sont en surpoids, 20 % en obésité.

Une bonne adhésion à l’examen périodique de santé, au dépistage du cancer colorectal et à la vaccination pour la moitié à 60 % des prêtres répondants. Plus de six prêtres sur dix sont en surpoids ou obésité.

État de santé mentale

enquete-sante-pretres-2020-format-web-V2 _7.png

Dépression ou symptômes dépressifs : selon l’algorithme de l’HAS (Haute Autorité de santé), 9 % des répondants présentent un syndrome dépressif ; selon le score continu, 7 % des répondants présentent un syndrome dépressif modéré et près de 3 % modérément sévère à sévère. 18 % présentent des syndromes dépressifs selon le score de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques).
Burn-out, engagement, MBI : 76 % des répondants ont un degré faible d’épuisement professionnel et 7 % ont un degré élevé. 74 % ont un degré faible de dépersonnalisation et 6 % présente un degré élevé. 34 % ont degré d’accomplissement personnel élevé et 40 % ont un degré faible. 2 % peuvent être considérés avec un burn-out complet. 

Selon le score de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), près de deux prêtres sur dix présentent des symptômes dépressifs. Environ 7 % des prêtres répondants présentent un état d’épuisement professionnel et près de 2 % peuvent être considérés comme affectés d’un burn-out sévère.

Synthèse de l’étude

Principaux enseignements de l’étude :

  • Une surreprésentation des prêtres plus jeunes avec une possible sous-estimation de problèmes de santé,
  • La relative bonne adhésion des prêtres sollicités et la qualité des réponses fournies,
  • Un état de santé physique déclaré plutôt satisfaisant mais une plus forte prévalence de maladie chronique encore accentuée pour les plus âgés,
  • Une estimation de burnout pour moins de 2% des prêtres,
  • Un état de santé psychique moins favorable caractérisé par :
  • Une forte prévalence des états dépressifs quel que soit l’âge, accentuée par l’isolement dans son lieu de vie et l’absence de soutien (pastoral et matériel),
  • et un faible score d’accomplissement personnel pour 4 répondants sur 10,
  • Une forte prévalence du surpoids et de l’obésité,
  • Un mésusage de l’alcool pour 2 prêtres sur 5,
  • Des pratiques préventives qui si elles restent à améliorer sont d’un bon niveau.

ça peut également vous intéresser