Itinéraire vers la béatification de Louis et Zélie Martin

La béatification le 19 octobre 2008 des parents de sainte Thérèse est le fruit d’un long parcours. Australiens, Irlandais, Italiens et Américains se sont impliqués.

« Si on examine l’histoire de la béatification de Louis et de Zélie Martin, on s’aperçoit que les premiers à avoir accordé de l’attention pour Louis Martin étaient les Australiens », souligne Mgr Lagoutte, recteur du sanctuaire de Lisieux.

Aujourd’hui, les marques d’intérêt pour leur béatification le dimanche 19 octobre, à Lisieux, viennent du monde entier, et Mgr Lagoutte de citer les 75 000 images de Zélie et de Louis commandées par la Floride qui demande déjà sa canonisation. De leur côté, les Irlandais font depuis plusieurs années un dimanche de prière pour la béatification de Louis et de Zélie.

En 1941, les lettres de Zélie sont publiées et la font connaître. En 1946, les parents Martin acquièrent une notoriété mondiale avec la publication d’Histoire d’une famille, du P. Stéphane Piat, franciscain, traduite en plusieurs langues.

L’année 1957 voit l’ouverture des procès de Louis et de Zélie. En 1971, les deux causes sont réunies en une seule et étudiées à Rome. En 1994, Jean-Paul II signe les décrets d’héroïcité de leurs vertus, en tant que laïcs, père et mère de famille, les proclamant « vénérables ».

 

Un miracle en Italie

Le 10 juin 2003, le cardinal Dionigi Tettamanzi, archevêque de Milan, reconnaît un miracle attribué à Louis et Zélie.

Pietro Schiliro né le 25 mai 2002 avec de graves problèmes respiratoires passe 40 jours entre la vie et la mort à l’hôpital de Monza. Ses parents décident de faire baptiser leur enfant en danger de mort imminente. Le père carme qui le baptise suggère aux parents de prier les parents Martin qui ont perdu quatre enfants. Le 29 juin, jour de la St Pierre, c’est l’annonce de l’amélioration imprévue du nouveau-né. Le 27 juillet, Pietro est rendu à ses parents, en parfaite santé.

Le dossier médical comportant 1 400 pages est envoyé à Rome. Cette guérison est reconnue comme miracle le 3 juillet 2008, par Benoît XVI.

A l’occasion 150ème anniversaire de mariage du couple Martin, en juillet dernier, le cardinal Saraiva Martins, préfet de la Congrégation pour la cause des saints (Vatican), a annoncé la date du 19 octobre, Journée mondiale des missions, pour leur béatification. Le cardinal (photo) présidera les messes pontificales à la basilique Sainte Thérèse de Lisieux, dimanche 19 et lundi 20 octobre 2008.

 

Documents du procès de canonisation

49 archives ou bibliothèques ont été consultées, dont le Carmel de Lisieux renfermant 9 700 lettres renfermant des allusions à la vénération des époux. L’étude des documents et témoignages constitue la Positio.

Le tome 1, sur les vertus héroïques des serviteurs de Dieu comporte 690 pages.

Le tome 2 rassemblant toute la documentation possible fait 1251 pages.

 

 

Sur le même thème