Les Journées mondiales de la jeunesse se jouent aussi à Paris

Les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Panama auront lieu du jeudi 24 au dimanche 27 janvier. Une délégation de 200 jeunes du diocèse de Paris s’est déjà envolée pour le Panama. Mais de nombreux étudiants à Paris ont dû renoncer à s’y rendre. En vue de la XXXIVe édition des Journées mondiales de la Jeunesse, des initiatives (catéchèses, concerts, défis sportifs…) à Paris seront organisées pendant quatre jours. A 33 ans, Cyrille Janssen, vicaire à Notre-Dame de la Gare (Paris XIIIe arrondissement) gère les « JMJ @Panam » avec six bénévoles.

INTERVIEW

Quelle est votre implication dans les JMJ@Panam ?

Père-Cyrille-JanssenEn avril, Monseigneur Benoist de Sinéty, vicaire général du diocèse de Paris m’a demandé si j’étais prêt à réaliser une opération de grande envergure à Paris. Nous avons lancé le projet « JMJ @Panam » pour tous les jeunes qui ont renoncé à partir au Panama soit pour des raisons économiques ou à cause de la période d’examens (partiels).

Quelle était la démarche du diocèse de Paris ?

Nous nous sommes demandés comment nous pouvions faire vivre aux jeunes cette expérience si forte ? Nous avons repris tous les ingrédients qui fonctionnent bien pendant des Journées mondiales de la Jeunesse comme la catéchèse, la célébration ou le Chemin de croix… Nous souhaitons rencontrer des jeunes, les interpeller et se laisser aussi interpeller. Un autre visage aussi est possible, celui de la jeunesse. C’est la force de la jeunesse d’être pleine d’Espérance et de Joie.

Comment appréhendez-vous cette expérience ?

Je suis un jeune prêtre. Depuis 2015, je suis vicaire à Notre-Dame de la Gare (Paris XIIIe arrondissement). J’étais étonné qu’on me propose cette mission. J’ai accepté avec plaisir de relever le défi car je trouve ce projet très beau. Il est intéressant de voir toutes les énergies et bonnes volontés qui viennent de part et d’autres. Si Monseigneur Benoist de Sinéty accompagne un groupe au Panama, Monseigneur Michel Aupetit, l’archevêque de Paris et les évêques de Paris, Mgr Thibault Verny et Mgr Denis Jachiet, seront présents pour participer aux « JMJ @Panam ». Je suis aussi entouré d’une équipe de six bénévoles.

Aviez-vous déjà participé aux JMJ ?

Mes premières JMJ remontent à celles de Toronto (2002) puis j’ai participé à celles de Cologne (2005), Madrid (2011) et Rio de Janeiro (2013). Il y a un temps pour recevoir et un temps pour donner. Je ne pensais pas que les choses se précipiteraient si vite. Cela reste lourd en termes d’organisation mais il y a un vrai enjeu. De nombreux jeunes ont été touchés par les Journées mondiales de la jeunesse, nous devons produire un évènement de qualité.

Que vous inspire le thème ?

Le thème choisi pour les JMJ : « Voici la servante du seigneur, que tout m’advienne selon ta parole (Lc.1.38) », est très vocationnel. J’entends, j’écoute les paroles qui me sont données, comment vais-je pouvoir les laisser résonner en moi ? C’est avant tout l’expression d’une joie.

Comment va se dérouler la soirée de lancement ?

La soirée de lancement ouvre sur quatre jours de festivités. Les catéchèses auront lieu dans quatre paroisses de Paris. Les thèmes abordés seront les mêmes qu’au Panama. Nous avons prévu un temps de louange, une prière, une catéchèse et un temps convivial.

Et la procession mariale ?

Vendredi soir, la procession mariale dans les rues de Paris sera magnifique. Un moment très fort spirituellement ! Elle démarrera à Notre-Dame de Paris à 19h15 avec l’archevêque, Monseigneur Michel Aupetit. Nous proposons quatre chemins différents pour tous se rejoindre à Notre-Dame de Lorette. De la rue des martyrs, nous marcherons tous ensemble vers le Sacré-Cœur (NDLR. Marche aux flambeaux) où nous célèbrerons une messe à 23h puis un temps d’adoration pendant la nuit.

Samedi 26 janvier sera organisé un cross des douze étoiles. Une course caritative qui permet d’allier à la fois les dimensions sportives, caritatives et spirituelles…

CrossLe « cross des douze étoiles » permettra de faire vivre aux jeunes le dépassement de soi. C’est un challenge sportif. Nous allons parcourir 8500 km, la distance qui sépare Paris de Panama, à travers un petit circuit de douze kilomètres. Seul ou en équipe, nous essaierons d’avoir le plus de participants pour atteindre notre objectif. Le deuxième volet comprend une dimension caritative. Des frais d’inscription de 12 euros seront demandés aux participants. Cette somme sera reversée pour financer un projet éducatif porté par la Caritas du Panama. Enfin, la dimension spirituelle est le dernier point à aborder car nous demandons à chaque coureur de porter dans leur cœur une intention particulière. Toutes ces intentions seront offertes à la messe le lendemain avec l’Archevêque de Paris, Monseigneur Michel Aupetit.

Une scène de 50 m2 sera installée à la Canopée des Halles, en plein cœur de Paris. Est-ce pour toucher le plus grand monde possible ?

Nous essaierons de faire vivre aux catholiques et non catholiques – sur les stands du village JMJ – des expériences très simples comme le pardon, la joie ou l’action de grâce. Samedi après-midi, nous serons accompagnés de la compagnie « Rejoyce » qui s’était déjà chargée lors des JMJ de Cracovie de l’installation : « Krakow beach ». Sous la Canopée des Halles, trois groupes musicaux se succéderont : Les Guetteurs, les Sans-voix et Coverqueen ! En parallèle, dans l’église Saint-Eustache sera organisée une animation et des temps de prières entre 16h et 22h30.

Les JMJ @Panam se caractérise aussi par la solidarité et la fraternité. Vous venez épauler l’opération « Hiver solidaire » en organisant un petit-déjeuner caritatif à l’église Saint-Eustache…

Un petit-déjeuner commun entre les jeunes et les personnes en situation de précarité (sans-abri et réfugiés). Ce sera un vrai moment de fraternité et de convivialité. Cette initiative a pu être mis en place grâce à l’Association pour l’amitié (APA), « Hiver solidaire », l’association Saint-Vincent de Paul et l’application « Entourage ». Une application qui facilite le lien entre les personnes et les sans-abri du quartier.

La messe internationale clôturera les JMJ@Panam dimanche. Combien de participants attendez-vous ?

Entre 2000 à 3000 fidèles. Présidée par Monseigneur Michel Aupetit, l’archevêque de Paris, la messe finale internationale aura lieu le dimanche à 15h à Saint-Sulpice (Paris VIe arrondissement). Paris regroupe plusieurs communautés étrangères qui seront associées pour l’occasion. A l’issue de la messe, nous établirons une connexion avec Panama (NDLR. un direct) pour voir la fin de la célébration et connaitre le lieu des prochaines JMJ choisi par le Saint-Père.

Où peut-on s’inscrire ?

Sur le site jmjparis.org. Nous invitons à les pèlerins à s’inscrire même si l’évènement est gratuit pour avoir une estimation du nombre d’inscrits.

Sur le même thème

  • French - Logo JMJ-1

    JMJ Panama du 22 au 27 Janvier 2019

    Le Panama, c’est le pays où le pape François a donné rendez-vous aux jeunes pour les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). Du 22 au 27 janvier 2019, des milliers de jeunes sont invités à se retrouver au Panama à l’occasion de la XXXIVème Journée Mondiale de la Jeunesse. Placé sous le regard bienveillant […]

Neuvaine avec les saints patrons

logo_hozana_soleil_croix

#Panama2019

Aller plus loin