Les confessionnaux des JMJ, un pas de plus vers la liberté

jmj 5“Bienvenidos al Taller Libertad” (Bienvenue à l’Atelier de la liberté). C’est avec ces mots, que l’un des détenus du centre pénitentiaire de La Joya et de la Nueva Joya au Panama a accueilli l’équipe du COL (Comité d’Organisation Local) venue voir à quoi ressembleraient les confessionnaux des JMJ de Panama. Ce détenu travaille à la construction des 250 confessionnaux qui seront installés dans le plus grand jardin de la ville de Panama, renommé « Parc du Pardon »  à l’occasion des JMJ.

Le Parc du Pardon – connu également sous le nom de Parc de la réconciliation lors des éditions précédentes des JMJ – est un lieu où les pèlerins peuvent recevoir le sacrement de la réconciliation et où ils ont la possibilité de se « renouveler ». Avec 34 autres personnes, ce détenu a vu en ce projet une deuxième chance qui lui était donnée. Comme il le dit lui-même, « ce n’est pas simplement un travail de menuiserie ». Pour eux tous, c’est bien plus que cela. Ce projet offre à ces prisonniers un véritable sentiment d’inclusion dans un œuvre destinée aux jeunes. Des jeunes, qui font face à un risque social important, mais qui peuvent «choisir un chemin différent». Cet atelier a offert à ces hommes non seulement des moments d’apprentissage et de travail d’équipe, mais également la possibilité d’une réflexion sereine et l’opportunité de développer leur confiance en soi. Ce sont des compétences qui seront inestimables une fois qu’ils auront retrouvé leur liberté.

Le travail des détenus

Jesús Ramos était certain de purger toute sa peine à l’intérieur des quatre murs de sa cellule, avec sa Bible comme unique compagne. Au lieu de cela, il a été choisi pour participer à cette initiative. Bien qu’il ne soit pas catholique, il est convaincu que son travail a un sens.

« En tant qu’évangélique je suis reconnaissant d’avoir été choisi pour ce projet, car j’ai appris à utiliser des outils et à travailler dans un environnement respectueux, dans un but commun. Grâce aux JMJ, je me sens intégré et heureux de travailler pour Dieu », a-t-il déclaré.

Lorsqu’il pense à ces 250 confessionnaux qui seront installés dans le Parc Recreativo Omar en janvier 2019, il se dit fier d’y participer, en apportant sa pierre à l’édifice, et ainsi contribuer au succès de cette œuvre de Dieu.

Pendant ce temps, Luis Dominquez supervise la peinture et le ponçage des confessionnaux. Son expérience a été aussi enrichissante que celle de ses collègues et Luis se sent engagé à part entière dans ce projet au service des JMJ de Panama. Il est certain que les compétences qu’il a acquises au cours de cette expérience de construction des confessionnaux pour les JMJ pourront lui servir une fois qu’il sera libre. « Même si nous ne pourrons pas participer physiquement à ces JMJ, nous avons le sentiment d’en faire déjà partie et de participer à quelque chose d’important. Je remercie Dieu pour cette opportunité qui nous a été donnée à moi ainsi qu’aux autres détenus de pouvoir contribuer à une mission aussi importante que celle de la préparation des JMJ ». jmj 3

Alma de Leon, coordinatrice de projets dans l’administration pénitentiaire, explique que ce travail a pu être rendu possible avec le soutien d’un professeur du INADEH (l’Institut national de formation professionnelle et de formation pour le développement) en vue de montrer au reste de la société que les détenus ont eux aussi des capacités, et l’envie d’être utiles. Elle précise qu’en mettant tous leurs efforts dans le construction de ces confessionnaux, ces détenus se sentent spirituellement attachés et conscients de ce qu’ils représentent et qu’ainsi ils ont l’impression d’être connectés aux JMJ.

Sharon Diaz, directrice de l’administration pénitentiaire, met quant à elle en avant le fait que ce type de projet marque profondément les détenus au-delà de l’acquisition de compétences techniques.

Savoir qu’ils contribuent à ce projet d’ampleur mondial et plus particulièrement à sa dimension spirituelle, leur donne le sentiment d’être pleinement acteurs de ces JMJ de Panama, et ce, quelle que soit leur foi individuelle. Ils forment une équipe et savent l’importance de travailler sur un projet comme celui-ci.

Le design des confessionnaux

jmj 2L’architecte d’intérieur Lilibeth Bennet a créé pour l’occasion deux modèles différents de confessionnaux. Ces deux propositions sont inspirées du logo des JMJ de Panama et en reprennent les couleurs. Pour elle, ce travail de design a pris un sens tout particulier car les confessionnaux sont construits en prison par des détenus. Par ce travail de construction, c’est l’œuvre du Christ qui se développe, celui qui rend capable de tirer le meilleur dans chaque être humain.

Ces derniers jours, les 35 prisonniers qui travaillent à la construction de ces confessionnaux ont accéléré la cadence avec enthousiasme. Ils travaillent de 8h à 16h. Ils assemblent les croix, sablent, peignent et tapissent les confessionnaux. Un travail qui peut paraître simple au premier abord mais qui représente un vrai pas vers la liberté pour ces détenus.

 

 

 

logo_jmj_2019_-_signification-67c71

Reportaje Confesionarios

Sur le même thème

  • 40404569941_47c7654245_o

    L’Enseignement catholique s’invite au Panama pour les JMJ

    Du 19 janvier au 2 février 2019, une cinquantaine de jeunes de l’Enseignement catholique se rendra au Panama à l’occasion des JMJ. Jeunes profs, stagiaires, surveillants, infirmières scolaires etc. sont invités à rejoindre la toute première délégation JMJ nationale de l’enseignement catholique. Elle vivra le pèlerinage autour d’un parcours « Foi et Éducation ». Pour Joseph […]

  • RosaryForPeace_(3)

    Des chapelets pour la paix aux JMJ de Panama

    Plus d’un million et demi de chapelets en bois d’olivier sont actuellement fabriqués à Bethléem. Leur destination finale ? Le Panama, où ils seront distribués dans les packs pèlerins des jeunes participants aux JMJ. Cette année, les jeunes pèlerins des JMJ recevront dans leurs « packs pèlerins » trois chapelets. Un pour eux même, un pour offrir à […]

  • logo_armor-lux_blanc_fond_bleu

    Armor-lux fabrique les marinières des JMJ de Panama !

    En 2016, les 30.000 pèlerins français présents à Cracovie arboraient fièrement une marinière. Pour les prochaines JMJ de Panama, qui auront lieu du 21 au 27 janvier 2019, l’opération sera renouvelée en partenariat avec Armor-lux. Chapeaux, tee-shirts, bandeaux et drapeaux sont autant de signes de ralliement pendant les JMJ. Portés comme un signe de reconnaissance […]

  • 14 octobre 2018 : Le pape François salue la foule de fidèles à l'issue de lamesse de canonisation de sept saints, dont Mgr Oscar ROMERO, célébrée sur la place Saint Pierre au Vatican.

October 14, 2018: Pope Francis greet the crowd of faithful at the end of the Mass of Canonization of seven Saints, including Saint Oscar ROMERO. Saint Peter's Square at the Vatican.

    Un saint patron des JMJ de Panama canonisé

    Hier, dimanche 14 octobre, des dizaines de milliers de personnes – environ 60 000 –  étaient présentes place Saint-Pierre pour assister à la canonisation de 7 bienheureux. Parmi eux Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador et saint patron des JMJ de Panama. En ce jour spécial, de nombreux salvadoriens avaient fait le déplacement jusqu’au […]

#Panama2019

Aller plus loin