La Miséricorde au sein d’Hozana

Hozana_JMC_2016Témoignage sur la “grande chaîne d’amour et de Miséricorde qu’est Hozanaà l’occasion de l’opération Toile de Miséricorde, initiative de l’Eglise catholique en France pour la 50ème Journée mondiale de la Communication, le 8 mai 2016.

J’ai découvert Hozana le 1er octobre de cette année, depuis chaque jour je viens auprès et parmi vous, chers priants, avec joie et même impatience. Je vais plus facilement et spontanément vers les autres, je découvre une autre façon de prier plus profonde et surtout j’existe à travers ma foi, je me remets en question, bref, je VIS ma FOI. Merci.

C’est ce que nous confiait Claudine en décembre dernier en réponse à notre newsletter. Pour nous, ces témoignages sont la plus belle raison d’être de notre travail. Nous sommes les petits maillons de cette grande chaîne d’amour et de Miséricorde qu’est Hozana ! Nous en sommes les techniciens, rien de plus ! Mais de là où nous sommes, nous pouvons contempler l’œuvre de Dieu dans le cœur des priants. Et nous réalisons à quel point cette Miséricorde transcende la bonté purement humaine. Elle va au-delà de la simple bienveillance : elle est habitée ! Elle rayonne et elle est féconde. Le nombre de nos serviteurs (bénévoles) en témoigne. Nous sommes entourés d’une trentaine de personnes qui nous élèvent par leur générosité et leur vie donnée. Ils nous accompagnent sur notre chemin de labeur, ils accompagnent les priants dans leur chemin de foi. Animés de la même foi, ils sont ces travailleurs de l’ombre, discrets mais donnés aux autres.

C’est chaque jour un moment où ma petite flamme est ravivée de la joie de donner un sens à mon existence et mes convictions en ayant la possibilité d’aider et soutenir l’équipe et la communauté des croyants. Christine

En fait, la Miséricorde c’est en quelque sorte l’amour dans la relation aux autres. Dieu nous demande d’être des amoureux de la relation !  Impossible sans don aide bien sûr ! C’est ce que nous avons compris au sein de notre petite équipe. Nous sommes quatre, 3 garçons, 1 fille : de quoi faire un joli cocktail explosif ! Nous avons donc décidé de prier tous les matins pour demander à l’Esprit Saint d’insuffler en nos cœurs douceur et humilité. Nous nous sommes rendus compte à quel point la prière était indispensable pour disposer nos cœurs à cette Miséricorde. La prière, dans cette rencontre et cette relation à Dieu, change les cœurs et les transforme ! La prière amène au pardon. Le témoignage de Maud parle de lui-même :

« En m’inscrivant à votre retraite, je ne savais pas à quoi m’attendre et de façon providentielle, elle a éclairé mon chemin caillouteux en répondant chaque jour et de façon étrangement très ciblé, aux questionnements et aux réflexions successifs que je me posais, touchant pile la cible dans ma quête de l’Essentiel. Mardi 23, grâce a ce cheminement dont vous avez été acteur, j’ai passé un cap énorme, j’ai dépassé une montagne qui me semblait infranchissable: je me suis confessée pour la première fois depuis 30 ans. Un grand merci de m’avoir permise de gouter à la joie d’être consolée par les bras du Père. Mon chemin ne fait que commencer… et il sera long, mais infiniment merci.»

Nous sommes des témoins privilégiés de la Miséricorde divine !

Pour moi Hozana est bien plus qu’une communauté, c’est une famille qui adhère et prie pour les uns et avec les autres. Vanoum

Sur le même thème