Une délégation de la Conférence des évêques de France au Liban

Du au
Beyrouth, Liban
Drapeau du Liban

Du 8 au 12 mai 2022, une délégation de la Conférence des évêques de France se rend au Liban à la rencontre des patriarches libanais, des communautés religieuses locales et des plus démunis. L’occasion pour la Conférence des évêques de France, de redire son amitié pour ses frères et sœurs chrétiens du Liban.

Les chrétiens d’Orient sont depuis toujours au cœur des préoccupations des catholiques de France. La Conférence des évêques souhaite leur manifester le soutien de leurs frères et sœurs de France en envoyant une délégation au Liban, du 8 au 12 mai. Ce déplacement est l’occasion de mettre en lumière les liens tissés de part et d’autre de la Méditerranée entre l’Église de France et les Églises libanaises.  La Conférence des évêques de France souhaite aussi constater les fruits de la solidarité et la générosité des français qui s’illustrent dans les nombreuses œuvres sociales, à Beyrouth et dans l’ensemble du pays.

Au cours de ces cinq jours, la délégation de la Conférence des évêques de France rencontrer les patriarches catholiques orientaux qui ont leur résidence au Liban : les patriarches maronite, melkite, syriaque et arménien, ainsi que les évêques représentant les Églises chaldéenne et latine. La délégation visitera des écoles, des communautés religieuses, une cantine solidaire et un camp palestinien chrétien. La délégation rencontre aussi le nonce apostolique du Liban ainsi que l’ambassadrice de France au Liban.

Depuis des dizaines d’années, des organisations française catholiques comme L’Œuvre d’Orient, la DCC, l’AED, l’Ordre de Malte, Caritas Liban, JRS France sont présentes au Liban et viennent en aide à l’ensemble de la population.  Soutien envers les centres hospitaliers, aide auprès des réfugiés, et dans les établissements scolaires, volontariat auprès des personnes de la rue, ces différentes actions sont rendues possibles grâce à l’amitié, la prière et les dons de centaines de milliers de catholiques.

Le Liban comprend sur son territoire l’ensemble des religions et des confessions du Proche-Orient. Le christianisme est présent sur son territoire depuis les origines. Les chrétiens, à travers leurs œuvres sociales, y jouent un rôle essentiel dans le vivre ensemble entre les communautés. L’Eglise est très active dans la société libanaise et a une grande visibilité.  Organisée en 24 diocèses, elle comprend 1126 paroisses, avec 53 évêques et 1453 prêtres, 390 séminaristes et 62 postulants.

Ce déplacement des évêques de France met en lumière l’identité propre des Églises orientales, ce qui les unit et leur place éminente dans l’Église catholique (à ne pas confondre avec l’Église latine). Il rappelle aussi les liens qui unissent les deux rives de la Méditerranée et l’amitié spirituelle profonde que vivent nos deux pays.

Délégation de la Conférence des évêques de France

  • Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, président de la CEF
  • Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Nîmes,
  • Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise,
  • Mgr Maroun Nasser Gémayel, éparque de Notre-Dame du Liban de Paris des maronites de France,
  • Mgr Pascal Gollnisch, Directeur général de l’Oeuvre d’Orient,
  • P. Hugues de Woillemont, Secrétaire général de la CEF,
  • P. Éric Mouterde, Secrétaire général adjoint de la CEF.