Le Pape François au Paraguay

jeunes femmes et drapeau du ParaguayPour conclure sa visite pastorale en Amérique latine (Equateur, Bolivie), le Pape François sera au Paraguay, du 10 au 12 juillet 2015. Il se rendra notamment un hôpital pour enfants, rencontrera les habitants d’un quartier sinistré par la crue du fleuve Paraguay et les jeunes.

Les réductions jésuites 1610 – 1767

Le pays est sous la domination de l’Espagne jusqu’à l’indépendance politique au début du 19e siècle. Il reste célèbre grâce à l’action des Jésuites, qui cherchent à protéger des colons les populations autochtones guaranis. Les « réductions » vont exister de 1610 à 1767, jusqu’à ce que la couronne espagnole expulse les jésuites du continent et mette fin à cette tentative de république utopique qui gênait les grands propriétaires. Cette politique de l’Espagne rappelle la situation de « patronato » qui existe dans tout le continent latino – américain : une décision du Pape n’est applicable en Amérique latine qu’après contre signature du roi d’Espagne.
On peut voir à ce sujet, la pièce de théâtre « Sur la terre comme au ciel » de l’autrichien Fritz Hochwälder (1942) ou encore le film « Mission » de Roland Joffé (1986), Palme d’or à Cannes la même année.

Un pays qui a failli disparaître en 1870

Après l’indépendance vis-à-vis de l’Espagne en 1810, le pays va essayer d’échapper à la domination de l’Angleterre qui domine le monde au 19e siècle. Le chef de l’État, José Gaspar Rodriguez de Francia, mène une politique d’isolement de son pays à l’abri de droits de douane pour permettre le démarrage économique de son pays. Cette politique sera poursuivie par ses deux successeurs Lopez, père et fils. L’Angleterre ne peut supporter cette prétention d’échapper à sa domination économique et pousse la triple Alliance du Brésil, de l’Argentine et de l’Uruguay à venir casser cette alternative. La guerre de la triple Alliance (1865 – 1870) laissera le pays exsangue : il perd les 2/3 de sa population et il reste 1 homme pour 5 femmes. Il faudra tolérer un temps la polygamie et le mariage des prêtres pour repeupler le pays.

Le Paraguay ne s’est jamais vraiment remis de cette guerre. Et pourtant il est confronté à la guerre du Chaco au 20e siècle (1932-1935) qu’il emporte dans des conditions effroyables contre la Bolivie.

Une dictature sanguinaire : Stroessner

Le général Stroessner, qui a participé à la guerre du Chaco, s’empare du pouvoir en 1954 pour 35 ans de dictature, jusqu’à son renversement en 1989 et son exil au Brésil. Le parti Colorado (nationaliste) dirige le pays. Le continent est désormais dominé par les USA qui soutiennent toutes les dictatures militaires, pour éviter le communisme (doctrine de la sécurité nationale).

Un évêque Président : Fernando Lugo, renversé par un voup d’État

Un changement a lieu le 20 avril 2008, quand Fernando Lugo, ancien évêque influencé par la Théologie de la Libération devient président de la République, avec un projet d’alternative sociale et politique. Persécuté par le régime, Fernando Lugo avait dû vivre en exil. Au début des années 80, il a passé quelques temps comme prêtre dans un diocèse d’Équateur, en travaillant dans la dynamique des Communautés Ecclésiales de Base. Le mandat de ce président est écourté suite à de nombreux scandales, politiques mais aussi privés. Et Fernando Lugo est renversé par un coup d’État « légal » en juin 2012 : déchu par la présidence du Sénat au bénéfice de son vice-président. Celui-ci est immédiatement reconnu par le Vatican, au moment où le pays est exclu du Marché Commun du Sud (le Mercosur).

Bertrand Jégouzo
Service national de la Mission universelle de l’Eglise (SNMUE)

La visite du Pape François Voyage du Pape François en Amérique latine

L’ancien archevêque de Buenos Aires connaît bien la réalité humaine et économique du Paraguay, par la forte présence d’immigrés de ce pays en Argentine, et en particulier dans les bidonvilles (villas) de la capitale.
Il visite ce pays et cette Eglise qui ne comptent pas aux yeux des observateurs « habituels ». Il ira encourager cette Église « périphérique » et l’invitera à être solidaire de son peuple Indien Guarani qui cherche à défendre son droit à la terre contesté par les grands propriétaires.

Sur le même thème

  • hommes et femmes de Bolivie

    L’Église en Bolivie aujourd’hui

    Poursuivant son voyage en Amérique latine, le Pape François quittera l’Equateur pour se rendre en Bolivie (8-10 juillet 2015). Il participera notamment à la rencontre des Mouvements populaires à La Paz et visitera une prison à Santa Cruz. Eclairage de Cyrille de Nanteuil, prêtre français de la Congrégation de la Mission (Lazariste). Lors du recensement […]

  • Confirmation en Equateur

    Voyage pastoral du Pape François en Equateur

    Le Pape François se rendra en Amérique latine du 6 au 13 juillet 2015. En Equateur, du 6 au 8 juillet, il visitera Guayaquil et Quito, où se trouve le Sanctuaire de la Divine Miséricorde. Un beau pays situé à l’Equateur Région de la colonisation espagnole à partir du 16e siècle et administrée à partir […]