Rencontre entre l’Eglise catholique et le Gouvernement

instance_matignon_2010

Créée en 2002, l’Instance Matignon offre la possibilité à l’Eglise catholique et au Gouvernement de traiter les questions institutionnelles d’intérêt commun et des thèmes d’actualité. La septième rencontre de cette Instance s’est tenue le 8 juillet 2010 à l’hôtel Matignon.

Communiqué du Gouvernement

Le Premier ministre, François Fillon, a présidé jeudi 8 juillet 2010 la septième séance de l’instance de dialogue entre le Gouvernement et l’Église catholique.

La réunion s’est déroulée en présence de Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Eric Besson, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire et Stanislas Lefebvre de Laboulaye, Ambassadeur de France près le Saint-Siège.
Le Nonce apostolique en France Mgr Luigi Ventura conduisait la délégation de l’Eglise catholique, composée de Mgr André Vingt-Trois, Cardinal Archevêque de Paris et Président de la Conférence des évêques de France, Mgr Hippolyte Simon, Archevêque de Clermont, Vice-président, Mgr Laurent Ulrich, Archevêque de Lille, Vice-président, Mgr Bertrand de La Soujeole, Secrétaire de l’instance de dialogue et Mgr Antoine Hérouard, Secrétaire général de la Conférence des évêques de France.

Instaurée en février 2002, et réunie une fois par an, cette instance offre l’occasion de traiter des questions institutionnelles et administratives d’intérêt commun et d’échanger autour de thèmes d’actualité.

Les points suivants ont été notamment abordés :
• cadre juridique des laïcs en mission ecclésiale ;
• aumôneries hospitalières ;
• accord de reconnaissance sur les diplômes signé entre la France et le Saint-Siège ;
• contractualisation avec les établissements de l’enseignement supérieur catholique.

et des échanges ont également eu lieu sur :
• l’adaptation des rythmes scolaires ;
• la révision des lois de bioéthique ;
• la politique d’immigration et d’asile ;
• la défense des droits de l’homme et des minorités religieuses, en particulier des Chrétiens d’Orient.

Sur le même thème