Saint Damase (+384)

Fils de prêtre et membre du clergé romain par tradition familiale, Damase est élu pape en 366 dans une époque troublée par les dissensions théologiques et les querelles de partis. On lui opposera même un antipape durant quelque temps. Il soutient la foi en la Trinité que les ariens combattaient. En même temps, il œuvre en faveur de la réconciliation des fidèles que divisaient alors les problèmes de la traduction entre le grec, langue traditionnelle de l’Eglise, et le latin, langue populaire qui devenait la langue usuelle de l’Italie. Il aura l’audace de commander à saint Jérôme la traduction latine de la Bible : ce sera la Vulgate. Il organisa le culte des martyrs, nettoya et agrandit les catacombes où ils étaient inhumés et, sur leurs tombes, il composa et grava des épigrammes qui font de lui un des premiers poètes latins chrétiens. Il se fit humblement enterrer dans une église voisine.

Moi aussi, Damase, c’est ici que j’eusse voulu reposer si je n’avais pas craint de profaner les cendres des saints.
(Texte qu’il fit écrire sur les murs des catacombes de saint Callixte)

J’ai soif d’être réuni à mon Dieu.

(Ses dernières paroles)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).