Sr Marie-Placide, une moniale à l’Assemblée plénière

Depuis juin 2011, cette bénédictine du Bec Hellouin (Normandie) est Présidente du Service des Moniales, pour un mandat de 3 ans. A ce titre, Sr Marie-Placide Cazenave est invitée à l’Assemblée plénière des évêques à Lourdes.

Comment avez-vous été accueillie par les évêques ?

marie-placide_cazenave

Les évêques sont très fraternels. C’est une grande chance d’être à Lourdes. On y vient aussi pour la Corref. Mon rêve avait été que les moniales se regroupent à Lourdes mais c’est trop grand et trop loin pour nous. Je trouve que c’est un lieu très porteur. J’aime mieux venir à Lourdes en novembre parce qu’il y a plus de silence.

Comment vivez-vous cette première Assemblée plénière ?

Venir ici est vraiment une chance. Ce qui m’a le plus marqué, c’est la façon dont les évêques chantent, la beauté du chant, l’unité du chant et des voix, la prière qui monte vers le Seigneur. Je suis sensible à cela parce que je suis bénédictine ! Les sujets abordés ? Je trouve que c’est toujours trop court. Ce matin, c’était la famille. J’aurais toujours envie de continuer, poser d’autres questions, creuser plus profond… Le thème du dimanche aussi était important et délicat. Ce n’est pas un problème pour nous qui allons célébrer la messe chez les frères. Mais c’en est un pour les communautés qui n’ont pas d’aumônier, et donc certaines n’ont pas de messe le dimanche, ou bien elles vont en paroisse. Et si elles ont la messe chez elle, elles sont rejointes par les chrétiens qui n’ont pas de messe proche.

Comment abordez-vous votre nouvelle responsabilité ?

C’était prévisible puisque je faisais partie du Bureau, composé d’une sœur de chaque ordre, et que c’était au tour des bénédictines d’avoir la présidence. Ce n’était ni ce que je voulais ni ce que j’avais prévu. Mais celles à qui nous avions pensé n’ont pas pu. Cela consiste à représenter les moniales dans l’Eglise. Il y a en France 244 monastères, répartis entre les différents ordres : 49 communautés bénédictines, 76 carmélites, 45 clarisses, 12 dominicaines, 19 visitandines… En tout, cela fait 3800 moniales. 300 sont en formation.

On dit que la vie consacrée est en chute libre…

C’est vrai et j’entends bien qu’on puisse dire ça. Je crois qu’il y a un acte de foi à faire en la présence et la puissance de l’Esprit Saint. Pour moi, c’est ça le message d’aujourd’hui dans l’Eglise pour la vie consacrée et pour chacun de ceux qui vivent la vie consacrée. Si on baisse les bras… J’ai bien aimé quand un évêque a raconté qu’à la fin du XVIIIème, les Lazaristes, je crois, étaient « mourants ». Un jeune est arrivé et tout a redémarré ! Je crois à ça. Pour certaines communautés, on se dit que ça ne va pas durer et pourtant, ça repart. L’Esprit Saint nous étonne parfois. Je ne sais pas si l’on y croit assez.

cazenave_villeon

Le Service des moniales et La Corref

La Corref (Conférence des Religieux et Religieuses de France) représente la vie religieuse apostolique en France et les moines. Les moniales et la Corref sont en train de voir comment signifier cette unité dans la diversité de la vie consacrée. « Si nous en faisions partie à part entière, explique Sr Marie-Placide, cela déséquilibrerait la Corref où il y a déjà beaucoup plus de sœurs que de frères. Et puis les questions ne sont pas forcément les mêmes ». Un sujet à suivre lors de la prochaine Assemblée Générale, en novembre 2012.

Sur le même thème

  • affiche_catéchuménat_baptême_largeur_2011

    Etre appelé, chacun sa vocation

    La vocation, dans le cadre de la foi chrétienne, est un appel unique et personnel de Dieu, inscrit en chaque homme, créé par Dieu.

  • logo_cef_rvb_horizontal

    Les familles spirituelles

    On les appelle associés, membres de fraternités, oblats, amis, coopérateurs, affiliés, membres de réseaux de tutelle d’établissements d’éducation ou de santé, volontaires… ils sont aujourd’hui plus de 30.000 laïcs à faire partie de familles spirituelles, cheminant avec des instituts religieux ou des monastères sur le pas des fondateurs et des fondatrices. Depuis les origines de […]

  • dimanche

    Le dimanche : jour du Seigneur

    Les chrétiens se rassemblent en ce premier jour de la semaine pour manifester la place centrale de la Résurrection dans leur foi.

  • denier_lyon_2012

    Famille

    Au service des hommes et des femmes de ce temps, l’Église est particulièrement attentive à la famille. Elle en rappelle sans relâche l’importance pour la vie en société comme pour chacun d’entre nous. Elle le fait avec réalisme et confiance. L’Église écoute les familles et regarde comment on y prend soin les uns des autres. […]

  • visuel blog familles 2011

    Familles 2011

    Le Conseil épiscopal Famille et Société a lancé une réflexion sur le thème « Familles 2011 ». Mgr Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen, et président du Conseil Famille et Société et Monique Baujard, directrice du service du même nom ont présenté cette année consacrée à la famille lors de l’Assemblée plénière des évêques, le 6 […]

logo_cef_guide

maison-de-la-conference-des-eveque-de-franceMaison de la Conférence des évêques de France
58 avenue de Breteuil,
75007 Paris,
tél : 01 72 36 68 00.

Coordonnées des Services nationaux de la Conférence des évêques de France.